Mot-clef : Pierre-André Weitz

4_manon_dr_stefan_brion

La Manon de Massenet vue par Olivier Py à l’Opéra-Comique

En coproduction avec le Grand Théâtre de Genève et l’Opéra de Bordeaux, la Manon de Massenet vue par Olivier Py débarque à l’Opéra-Comique avec sa vision sulfureuse et extrême mais surtout avec Patricia Petibon, Mark Minkowski et Les Musiciens du Louvre. On le sait, depuis les premières représentation à Genève de 2016, cette Manon ne passe toujours pas auprès d’une partie du public qui ne voit dans ce travail que provocation, ...
manon bordeaux cc Eric bouloumié

Sulfureuse Manon de Massenet à l’Opéra de Bordeaux

Créée à Genève, la mise en scène sulfureuse d’Olivier Py pour Manon de Massenet offre à l’Opéra de Bordeaux les prises de rôles de la sublime Nadine Sierra et du splendide Benjamin Bernheim, sous la direction dynamisante de Marc Minkowski. Patricia Petibon avait créé en 2016 à Genève la production qu’elle reprend cette saison en mai à l’Opéra-Comique. Entre temps, la Manon de Py s’installe à Bordeaux, où elle offre ...
À la Monnaie de Bruxelles, une Gioconda entre sexe et effroi

À la Monnaie de Bruxelles, une Gioconda entre sexe et effroi

En coproduction avec la Théâtre du Capitole de Toulouse et le Théâtre Wieki de Varsovie, la Monnaie de Bruxelles propose en ce début d’année une nouvelle production de La Gioconda d’Amilcare Ponchielli, dans une mise en scène  dérangeante, parfois scabreuse, souvent glaçante et toujours très noire d’Olivier Py. Le livret d’Arrigo Boïto s’inspire largement du drame de Victor Hugo Angelo tyran de Padoue ; l’action et les personnages en sont quelque peu modifiés et ...
honoré

Christophe Honoré, un artiste multifonctions

Christophe Honoré et Olivier Py (dossier consacré au metteur en scène) ont en commun une multiplicité de dons à même de faire imploser les chapelles. On pourrait craindre l’éparpillement. Il n’en est rien, bien au contraire. L’opéra semble même offrir à d’aussi foisonnantes natures artistiques un idéal cadre de convergence, un écrin rêvé pour la singularité de leur cosmogonie. Christophe Honoré : « Ce qui est bien à l’opéra, c’est l’impression que je ne ...
adn_baroque_theophile_alexandre_klarthe

ADN Baroque : quand Théophile Alexandre se fait plaisir

Un intime récital piano-voix pour dépouiller la musique baroque de ses effets et la mettre à nue pour une relecture moderne. Telle est l'ambition portée par le contre-ténor et danseur Théophile Alexandre et le pianiste Guillaume Vincent. Le programme concocté dans le cadre de ce projet comporte des tubes que tout le monde connait comme les Lascia ch'io pianga et Ombra Cara de Haendel, mais aussi des airs plus confidentiels tels que le Placidetti ...
À Bâle, Lucia di Lammermoor face à l’hystérie masculine

À Bâle, Lucia di Lammermoor face à l’hystérie masculine

Le Theater Basel (élu Théâtre de l’année 2018 par le magazine Theater heute) affiche une splendide production du plus célèbre opéra de Donizetti. La distribution impressionne autour de Rosa Feola dans le rôle-titre tandis que la traduction conceptuelle et plastique du tandem Py-Weitz captive une nouvelle fois. Une immense construction de briques grises abrite une minuscule chambre devinable derrière une photo, datée de 1887, du neurologue Jean-Martin Charcot en pleine séance ...

Le Théâtre Marigny rouvrira pour la saison 2018-2019

Fermé depuis juillet 2013 pour d’importants travaux de réhabilitation et de rénovation, Marigny réouvrira ses portes à l’occasion de la saison 2018/2019. Très largement reconfiguré avec la création de nouveaux espaces, dont un restaurant de 120 places, un équipement scénique entièrement motorisé, une ossature constructive consolidée et renforcée ; le théâtre répond désormais aux normes de sécurité, d’accessibilité et de confort pour tous les publics. Jean-Luc Choplin en assure désormais la ...
lohengrin 1

À la Monnaie, Lohengrin selon Olivier Py

La nouvelle production de Lohengrin à la Monnaie de Bruxelles ose la polémique par le biais de la mise en scène discutable mais passionnante d’Olivier Py, fertile réflexion sur les conséquences ultimes du nationalisme allemand depuis ses racines romantiques jusqu’à la chute du Troisième Reich. Autant par un long et passionnant texte de présentation repris dans le programme que par une courte allocution avant le spectacle précisant son propos, Olivier ...
DIALOGUES DES CARMELITES - 
De : Francis POULENC - 
Direction musicale : Jeremie RHORER - 
Chef de choeur : Mathieu ROMANO - 
Mise en scene : Olivier PY - 
Scenographie et costumes : Pierre Andre WEITZ - 
Lumiere : Bertrand KILLY - 
Avec : 
Veronique GENS (Madame Lidoine) - 
Sabine DEVIEILHE (Soeur Constance de St Denis) - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Orchestre National de France - 
Ensemble Aedes - 
Le 03 02 2018 - 
Photo : Vincent PONTET

Dialogues des carmélites par Olivier Py : que La Force soit avec nous

Pour son retour au Théâtre des Champs-Élysées, Dialogues des carmélites dans la mise en scène d'Olivier Py hypnotise une salle qui retient son souffle. 2013 fut une année importante pour Olivier Py. Claude à Lyon, Il Trovatore à Munich, puis un vibrant Alceste à la craie à Garnier, une rutilante Aïda en forme de leçon d’histoire à Bastille, et enfin  Dialogues des carmélites au Théâtre des Champs-Élysées. Le prolifique metteur en scène ...
Gregory Kunde Prophète à Berlin

Gregory Kunde Prophète à Berlin

Après Vasco de Gama en 2015 et Les Huguenots en 2016, le Deutsche Oper Berlin poursuit son cycle Meyerbeer et s’intéresse cette saison au Prophète, grand-opéra réapparu récemment en Europe avec plusieurs nouvelles productions à Karlsruhe, Essen et Toulouse. En utilisant ses habituelles marottes, Olivier Py ne parvient pas à intéresser à un livret de Scribe pourtant correctement construit, là où Enrique Mazzola dynamise moins la fosse qu’il n’avait su ...
IMG_2083

Mam’zelle Nitouche à Toulon par Pierre-André Weitz, une leçon de vie

Deuxième volet de l’aventure Hervé rêvée par le Palazetto Bru Zane, Mam’zelle Nitouche a droit, comme pour Les Chevaliers de la Table ronde, à la hauteur esthétique du regard de Pierre-André Weitz. Cerises sur le luxueux gâteau : Miss Knife et Olivier Py. Toulon crée. Nantes, Limoges, Rouen, Montpellier reprendront. Le Palazetto enregistre pour les fêtes. Cette année, Noël commence en automne. Mam’zelle Nitouche est l’œuvre la plus célèbre d’Hervé (de son ...
A Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

À Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

Abordant Salomé de Richard Strauss pour la première fois, Olivier Py déborde d’idées et d’intentions mais ne parvient pas à clarifier son propos. Un spectacle riche mais inabouti dans une réalisation musicale irréprochable. Ces deux-là étaient d’évidence destinés à se rencontrer. D’un côté, l’opéra noir de Richard Strauss, tiré de la pièce à scandales d’Oscar Wilde qui, sur fond d’histoire biblique, aborde des thèmes aussi dérangeants que les perversions adolescentes, l’inceste ...
Du lundi 13 juin 2016 au samedi 16 juillet 2016

Aida par Olivier Py : magistrale leçon d’Histoire en or massif

La mise en scène qu'Olivier Py a conçue en 2013 pour Aida sort grandie d'une reprise pourtant malmenée par une distribution hétérogène et une direction musicale désordonnée. On a beaucoup écrit sur le retour, après 50 ans d'absence à l'Opéra de Paris, de cette Aida confiée à Olivier Py au cours du trimestre probablement le plus chargé de sa vie (la veille Alceste, le lendemain Dialogues des carmélites). On a surtout ...
0BB7CA5B41-w-737

Macbeth selon Olivier Py : dictature mode d’emploi

Pour Macbeth, qui marque ses débuts à Bâle, Olivier Py déroule le somptueux tapis noir qu'il tisse année après année sur les scènes lyriques avec Pierre-André Weitz.  Olivier Py raconte toujours la même histoire. Celle du Sexe et de la Mort, alpha et oméga de presque tous les livrets d'opéra. C'est d'ailleurs à l'Opéra que, cadré par les partitions, il est à son meilleur. Ferveur et engagement intacts, imparable intelligence de ...
la-juive-web-8

La Juive d’Halévy, entre opéra et symptôme

Dans le cadre de son festival lyrique annuel, cette année intitulé “Pour l’Humanité” (et après Benjamin, dernière nuit de Michel Tabachnik), l’Opéra de Lyon présente La Juive d’Halévy et Scribe. Olivier Py a fait le choix d’une sobre noirceur Produire La Juive (opéra créé en 1835) demeure un double défi. Tout d’abord, faute de pouvoir proposer l’ouvrage intégral, dont les cinq heures épuisent les forces de chacun, chanteurs et spectateurs, ...
py4

Abécédaire Tristan : M comme Mouvement

Le 10 juin 1865 à Munich : Tristan et Isolde de Richard Wagner, l’une des œuvres les plus importantes de l’histoire de la musique, est jouée pour la première fois. Un événement que Resmusica a choisi de commémorer sous la forme d’un Abécédaire Tristan. Aujourd’hui,Tristan et... le mouvement. Des productions dites historiques de Tristan et Isolde, il y en avait eu : celle du Neues Bayreuth de 1952 à 1970, dégraissée jusqu'au rituel ...
LE 20 NOVEMBRE 2015 / A BORDEAUX / A L'OPERA DE BORDEAUX / LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE / Compagnie Les Brigands 
Direction, Christophe Grapperon
Mise en scène, costumes et scénographie, Pierre-André Weitz 
Lumières, Bertrand Killy
Piano, Nicolas Ducloux

Musiciens de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine 
Rodomont, le duc, Damien Bigourdan
Sacripant, sénéchal, Antoine Philippot
Merlin, enchanteur,Arnaud Marzorati
Médor,jeune ménestrel, Manuel Nuñez Camelino
Totoche,la duchesse, Ingrid Perruch
Angélique, sa belle-fille, Lara Neumann
Mélusine, magicienne, Chantal Santon Jeffery
Fleur-de-Neige, Clémentine Bourgoin
Roland, chevalier errant, Rémy Mathieu
Amadis des Gaules, David Ghilardi
Lancelot du Lac, Théophile Alexandre
Renaud de Montauban, Jérémie Delvert 
Ogier le Danois, Pierre Lebon

Les Brigands, réjouissants chevaliers de la table ronde

En cette fin d'année, La Compagnie Les Brigands offre avec Les Chevaliers de la Table ronde d’Hervé, un choix d'œuvre réjouissant, lors d'une importante tournée nationale — et même internationale avec cinq représentations au Théâtre Malibran à Venise. Sur la scène, tout est zébré : les décors, les costumes, et dans une certaine mesure, les paroles aussi. Une sorte de syncope théâtrale qui joue volontiers avec l’anachronisme. Les rayures noir et blanc se ...
Pénélope (Strasbourg15)_8HD

Anna Caterina Antonacci est Pénélope à Strasbourg

Comme chaque année depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur invite le public à redécouvrir une rareté du répertoire lyrique français, en l’occurence Pénélope, l’unique opéra de Gabriel Fauré. Après leur éblouissante réussite avec Ariane et Barbe-Bleue de Dukas la saison dernière, Olivier Py et Pierre-André Weitz sont de nouveau à la manœuvre. Comme à son habitude, Pierre-André Weitz a conçu une architecture complexe et ...
2014-15-alces-018

Olivier Py rend la vie à Alceste

L'Opéra de Paris reprend avec une distribution de luxe le tableau noir géant sur lequel Olivier Py, en 2013, avait fait revenir d'entre les morts l'Alceste de Gluck. Ce memento mori haletant est déjà un classique. Très en vogue aux époques classique et baroque, le memento mori (méditation sur la mort) n'a guère la cote de nos jours où tout s'active pour faire oublier à l'homme sa condition éphémère. Heureusement l'Art ...
aARIANE ET BB_photoAlainKaiser_6856

Fascinante phallocratie : Ariane et Barbe-Bleue selon Olivier Py

Quand l’univers d’Olivier Py rencontre le théâtre des âmes de Maurice Maeterlinck, cela donne un spectacle total d’une richesse et d’une profondeur prodigieuses. «Maeterlinck est un pur génie». Par ce cri du cœur dans le programme de salle, Olivier Py affirme son admiration pour la langue et les thématiques du poète et dramaturge belge. Qu’il soit convié à mettre en scène Ariane et Barbe-Bleue de Dukas après avoir abordé Pelléas ...
51wFdxpNj6L

Badinter, Escaich et Py contre la peine de mort

Dans le cadre d'une trilogie consacrée en 2013 au thème lancinant de l'histoire humaine Justice/ Injustice, Claude est une commande de l'Opéra de Lyon adressée à Robert Badinter, Thierry Escaich, Olivier Py : le brelan magnifique accouche d'un opéra qui noue la gorge. Histoire vraie. Claude, victime de la révolution industrielle qui le prive de son travail, est emprisonné pour s'être rué sur la barricade des Canuts, se lie avec Albin, en est séparé par la jalousie ...
orfeo3

Orphée de Gluck à Grenoble, délicieusement classique

10 ans ! Cela faisait 10 ans qu'un opéra n'avait plus été monté à Grenoble. Pourtant la ville ne manque ni de public pour ce genre, ni de forces musicales - les Musiciens du Louvre y sont en résidence depuis 1996, ni de lieu avec la MC2. C'est avec cet Orfeo ed Euridice de Gluck, dans sa première version viennoise, en italien, co produit avec entre autres la Mozartwoche de Salzbourg, que ...
DIALOGUES DES CARMELITES -

Dialogues of the Carmelites in Paris, The ladies’ Delight

This is the fourth important production of Dialogues of the Carmelites premiered this season in France, after the ones in Toulon, Bordeaux/Nantes and Lyon. This work, commissioned exactly sixty years ago by the director of the Ricordi book house and premiered in Italian at La Scala, Milan in 1957, can be considered as Poulenc’s magnum opus and has never been that much put forward in France before. The Théâtre des ...
Roberto Scandiuzzi (Ramfis), Marcelo Alvarez (Radames) © Opéra national de Paris / Elisa Haberer

Aida à Paris, l’esclave prend la Bastille, ou l’inverse

Avouons-le, la rumeur nous avait alléché : ce n’est pas tous les jours qu’une répétition générale se fait huer par son public d’invités ! On s’attendait donc à quelque relecture bien saignante, à quelque transgression révolutionnaire, à quelque révélation d’importance - et le bodybuilder huilé secouant frénétiquement son drapeau italien pendant le séraphique prélude nous mit d’abord sur la piste du plus éculé des Regitheater. Pourtant, tandis que la balustrade dorée évoquant ...
Alceste de Christoph Willibald Gluck , Mise en scène Olivier Py , MARC MINKOWSKI Direction musicaleOLIVIER PY Mise en scène

L’Alceste à la craie du Palais Garnier

Quelle intelligence, quelle grâce et quelle légèreté dans cette mise en scène d’Alceste par Olivier Py ! Quand les spectateurs s’installent, ils découvrent cinq « dessinateurs » traçant à la craie sur une paroi coulissante, avec une rapidité et une précision effarantes, une représentation du Palais Garnier. L’exploit est déjà impressionnant, mais l’image à peine vue, presque sitôt effacée avec de grandes éponges, ils s’attellent à d’autres fonds de scène : rues en perspective, ...
Il Trovatore Munich

Munich : audacieux et admirable Trouvère

En plus d’un Simon Boccanegra importé de Londres (dont nous parlerons prochainement), l’Opéra de Bavière fête le bicentenaire Verdi par de nouvelles productions de deux de ses opéras les plus difficiles à rendre crédibles scéniquement, toutes deux avec Jonas Kaufmann et Anja Harteros. En décembre, ce sera au tour de Martin Kušej, l’un des grands patrons du théâtre à Munich, de se confronter certainement sans concession à la Force du ...
Schönberg, Erwartung, par Jean-Louis Fernandez

Festival Justice-Injustice à l’Opéra de Lyon

Comme de nombreuses institutions du service public de la culture, l’Opéra de Lyon organise un festival annuel en son sein. En interne, cette initiative trouble la routine de la stagione (une nouvelle production pousse la précédente) et oblige les équipes à adopter des rythmes et coopérations nouveaux. Quant au public, il attiédit ses inclinations automatiques vers des répertoires d’élection et peut se montrer sensible à des ouvrages qu’une communication globale ...
_MG_1218

Cologne : le meilleur et le pire pour la Force du destin

Cette nouvelle production fut attendue. Pour de longues semaines, l’Opéra de Cologne remplit les colonnes de la presse locale (voire nationale !), mais pour des raisons non-artistiques ! Suite à une interminable querelle sur le budget, la ville de Cologne licencia son directeur Uwe Erich Laufenberg, malgré un bilan artistique extraordinaire. A sa place fut nommé son ancienne adjointe, Birgit Meyer, qui avait évité, sagement, de prendre parti pour son ...
Carmen.05w

A Lyon, Olivier Py rabaisse Carmen

Ça y est ! Nous y sommes ! Sur un plateau débarrassé de tous ses décors, une haute structure métallique tourne lentement offrant au spectateur un espace nu dans lequel Carmen tente d’échapper à Don José qui, fou de jalousie, bientôt plantera le couteau mortel dans le ventre de sa maîtresse. Olivier Py réussit là une scène où l’émotion de la musique sombre de Bizet se marie avec le théâtre, ...
huguenots-photo-alain-kaiser-2

Après Bruxelles, les Huguenots triomphent à Strasbourg

Bien que ses opéras connaissent un relatif regain d’intérêt après des années de purgatoire, Giacomo Meyerbeer n’a pas encore bénéficié de la « Renaissance » qu’a connue dans les années 1980 son contemporain Gioacchino Rossini. Aussi le retour à Bruxelles sur la scène du Théâtre de la Monnaie des Huguenots, son plus mémorable succès dès sa création en 1836 et ouvrage emblématique du grand opéra historique à la française, fit-il l’événement en ...