Mot-clef : London Symphony Orchestra

Charge symphonique !

Charge symphonique de Colin Davis dans Smetana !

Le cycle de six poèmes symphoniques Ma Patrie de Bedřich Smetana est resté essentiellement la chasse gardée des chefs tchèques. Ainsi la discographie est dominée par les interprétations de Vaclav Talich (Supraphon), Karel Ancerl (Supraphon), Vaclav Neumann (Supraphon) et surtout par celles de Rafael Kubelik, le multi récidiviste de l’œuvre, dont il existe pas moins de neuf témoignages enregistrés ! Les chefs plus occidentaux se sont passablement égarés dans cette partition ...
Antal Doráti dirige Béla Bartók : une référence absolue

Antal Doráti dirige Béla Bartók : une référence absolue

Dans les années 90, le mélomane eut l’heureuse surprise de voir réapparaître en CD une grande partie du catalogue classique américain légendaire Mercury, grâce à la volonté de sa productrice et ingénieure du son Wilma Cozart Fine. Malheureusement, au grand désappointement des discophiles, ces CDs ont depuis quelques temps quitté le catalogue Universal, alors qu’ils contenaient des enregistrements parfois uniques (notamment d’œuvres anglo-saxonnes par Howard Hanson et Frederick Fennell), et ...
Pulcinella & le Baiser de la fée

Pulcinella & le Baiser de la fée

La participation assidue de Stravinsky aux différentes saisons des fameux Ballets Russes et sa fidèle et fructueuse collaboration avec Serge Diaghilev a fait de lui l’un des compositeurs de musique de ballets les plus importants et les plus appréciés du XXe siècle. Auteur de plus d’une douzaine de réalisations dans le genre, on ne retient trop souvent de lui que L’Oiseau de feu, Petrouchka et le Sacre du Printemps, ...
Haitink dirige Brahms : une référence moderne

Haitink dirige Brahms : une référence moderne

Après l’avoir sortie en disques séparés, LSO Live présente cette intégrale des symphonies de Brahms, la troisième réalisée par Bernard Haitink après celles enregistrées avec le Concertgebouw d’Amsterdam puis avec le Boston Symphony Orchestra (toutes deux chez Philips), en un coffret de quatre cds proposé à un prix très avantageux. La discographie de la Symphonie n°1 est généralement dominée par les enregistrements en public : Furtwängler à la NDR en 1951 (Tahra), ...
L’intégrale oubliée par Jochum

L’intégrale oubliée par Jochum

La sortie en CD de cette intégrale des symphonies de Beethoven aurait dû être chroniquée il y a longtemps : bien avant l’existence de ResMusica, et même avant le développement d’Internet. Enregistré en 1976-1978, ce cycle est le troisième mené par Eugen Jochum après celui des années 1950 capté à Hambourg et Berlin (DG), et celui de la fin des années 60 au Concertgebouw d’Amsterdam (Philips). Cette intégrale londonienne a été ...
Taillé dans le granit : Kullervo par Sir Colin Davis

Taillé dans le granit : Kullervo par Sir Colin Davis

Sir Colin Davis aime Jean Sibelius ! Il est l’auteur de deux intégrales de ses symphonies : la première enregistrée dans les années 1970 avec le Boston Symphony Orchestra pour le label Philips et la seconde captée avec ce même London Symphony Orchestra pour la firme RCA. Mais sa passion pour le maître finlandais est telle qu’il a souhaité, dans le cadre du label autoproduit de l’orchestre britannique, remettre sur le métier ...
Un oratorio de notre temps

A Child of Our Time, un oratorio de notre temps

Sous la docte influence de Felix Mendelssohn-Bartholdy, l’oratorio biblique devint au Royaume-Uni l’alpha et l’oméga de la musique sérieuse, et se vit élevé au rang de genre national jusqu’au début du XXème siècle. Dès les années 1880, George Bernard Shaw donna le signal de la rébellion en décapant avec son humour corrosif cette obsession anglaise pour l’oratorio religieux. Le critique musical n’avait pas de mots assez durs pour fustiger les ...
Distribution exceptionnelle

Distribution exceptionnelle

Colin Davis/Mitsuko Uchida au Bozar Exceptionnel, ce concert réunit en une seule soirée l’un des orchestres les plus réputés au monde, une légende vivante de la direction d’orchestre, et une pianiste dont l’immense talent force le respect de tous. La programmation a de quoi réjouir les mélomanes avertis. L’Introduction et Allegro composée pour quatuor et orchestre à cordes utilise une mélodie galloise, initialement prévue pour une autre composition (Welsh Ouverture) mais qui ...
Sir Colin Davis et son orchestre

Sir Colin Davis et son orchestre

Menuhin Festival Comme dans les annonces radiophoniques des programmes musicaux des années cinquante : « Chers z’auditeurs, vous z’allez z’entendre Count Basie et son orchestre » donnant l’impression que l’orchestre ne serait rien sans son chef et que l’annonce de son seul nom suffit à certifier la qualité de la musique qu’on allait entendre, la même annonce aurait pu être faite pour ce concert symphonique. « Chers z’auditeurs, vous z’allez z’entendre Sir Colin Davis et ...
Bernard Haitink est la Musique.

Symphonie n°8 de Chostakovitch : Bernard Haitink est la Musique

Menuhin Festival Qu’y a-t-il de plus déstabilisant, de plus énervant, de plus ennuyeux dans un concert auquel vous vous faisiez fête d’assister que des changements de programme, des défections de dernières minutes et autres inconvénients dont vous n’avez pas le contrôle? Dans la précipitation de se mettre à l’abri de la pluie qui redouble sur Gstaad, vous entrez rapidement dans l’enceinte de la tente du Festival et vous vous saisissez le feuillet ...
Œuvres orchestrales de Britten

Œuvres orchestrales de Britten par Steuart Bedford

Avec cette nouvelle livraison et toujours à prix modique (jadis publiée par Collins Classics) le label Naxos complète son exploration des œuvres orchestrales de Benjamin Britten. Les Variations sur un Thème de Frank Bridge, op. 10, datent de 1937 et résultent d’une commande à destination du festival de Salzbourg. L’élève emprunta au maître vénéré un thème trouvé dans le second volet des Trois Idylles pour quatuor à cordes (1911). La ...
Les ballets grecs de Stravinsky

Les ballets grecs de Stravinsky par Robert Craft

Naxos reprend intelligemment le fond de certaines maisons de disques pour en rééditer les meilleurs morceaux. Extraits des catalogues de Musicmasters et de Koch International Classics, la réunion de ces trois ballets sur un même CD allait de soit, tant par l’inspiration (l’Antiquité grecque) que par leur chorégraphe (Balanchine). « En étudiant la partition, je compris tout d’abord que les gestes, comme les sons en musique et les teintes en peinture, ont ...
Benjamin Britten : Concerto pour piano

Benjamin Britten : Concerto pour piano

Naxos enrichit son vaste catalogue d’un enregistrement supplémentaire en reprenant à son compte trois captations d’œuvres de Britten parues auparavant chez Collins Classics et datant de 1989 et 1990. Au cœur de cette parution se trouve le concerto pour piano op. 13. Le mouvement original « Récitatif et air », remplacé dans la version de 1945 par l’« Impromptu », est enregistré ici en première mondiale et est disposé à la fin du concerto. ...
Hilary Hahn, L’envol britannique concertant

Hilary Hahn, l’envol britannique concertant

Si nombre d’enfants prodiges suscitent l’intérêt et la curiosité en raison de leur jeune âge, rare sont ceux qui ont su maintenir une carrière à long terme… Car plus on est jeune, plus l’exploit est impressionnant, la performance digne du Guinness des records (!), le vieillissement est donc signe de dégénérescence. A contrario (il faut bien deux extrêmes), on a pu déplorer par sens de la contradiction ou par méfiance ...
Britten et Walton par Maxim Vengerov et Mstislav Rostropovitch

Britten et Walton par Maxim Vengerov et Mstislav Rostropovitch

« Russia meets England ». Les deux éminents musiciens russes que sont Maxim Vengerov et Mstislav Rostropovitch se sont une nouvelle fois retrouvés pour graver un CD de concertos relativement peu fréquentés. Il y a quatre ans, le même tandem offrait le Concerto Cantabile de Radion Shchedrin couplé avec celui de Stravinski et la Sérénade mélancolique de Tchaïkovski (CD EMI 5 56966). Une belle réussite qui consacrait une fois encore l’archet virtuose ...

Michael Tilson Thomas et la Symphonie n° 9 de Mahler

Michael Tilson Thomas et le London Symphony orchestra ont donné au Festspielhaus de Baden-Baden une Neuvième de Mahler proche de la perfection absolue sur le plan instrumental, à laquelle il ne manquait qu’un supplément d’âme pour entrer dans les annales. Soyons justes : dans le dernier mouvement, le chef américain atteignait au sublime, prenant la juste mesure d’une œuvre dont les prémonitions morbides sont bien connues du public et voulues par Mahler. ...