Mot-clef : Gioachino Rossini

cenerentola lausanne

A Lausanne, Cenerentola entre rêve et comédie burlesque

Sous la direction d’Adriano Sinivia, l’un de ses metteurs en scène fétiches, l’Opéra de Lausanne ouvre brillamment sa nouvelle saison avec une éclatante Cenerentola dominée par la jeune mezzo italienne Serena Malfi dans le rôle-titre. On s’attache souvent à dire que Il Barbiere di Siviglia est le meilleur opéra de Rossini. S’il est certainement très populaire, La Cenerentola est sans contredit son plus grand chef d’œuvre musical. Quelle musique, quels magnifiques ...
Guillaume Tell

Guillaume Tell à Genève, l’adieu aux légendes

Le Grand-Théâtre de Genève ouvre sa saison d’opéra avec la grande fresque patriotique suisse, basée sur la légende de Guillaume Tell, imaginée par un écrivain allemand, versifiée par deux librettistes français, mise en musique par un compositeur italien et mise en scène par un scénariste anglais ! Adieu légendes ! Wagner écrivait les siennes et les faisaient chanter en allemand. Ici, Gioacchino Rossini s’empare d’une légende suisse allemande pour la créer, voici bientôt ...
Inganno-Savayas-sicilia-Lepore

Ninetta, Lucia et Lisetta, trois héroïnes tragi-comiques à Pesaro

Trois "petits" opéras de Rossini présentés par le Festival de Pesaro. Porté par la poésie de cette première mise en scène du jeune Graham Vick pour le Rossini Opera Festival en 1994, l’ Inganno felice, (décor et costumes de Richard Hudson, lumières de Matthew Richardson) transcende les limites d’une histoire invraisemblable. Cette farce en un acte, opéra comique, drame joyeux, l’un des trois écrit par Rossini en 1812 et son ...
Ruben Amoretti (Don Basilio), Miguel Sola, (Dottore Bartolo), George Petean (Figaro), Yijle Shi (Conte Almaviva), Lana Kos (Rosina), Carine Séchaye (Berta)

À Avenches, un beau plateau pour le Barbier

Dans cette production avenchoise du Barbiere di Siviglia de Rossini, le plateau vocal rattrape une mise en scène sans caractère et sauve le tout d’une trop grande déception. Sur l’immense ouverture de scène des arènes, Emmanuelle Favre (décors) imagine un village de maisons de toile blanche qui, pivotant, permettent de voir l’intérieur stylisé de ces maisons. Placées sur des pilotis, l’accès à l’étage requiert nombre d’escaliers assez habilement mus pour ne ...
Guillaume Tell

Guillaume Tell à Pesaro, sensation surtout vocale

La mise en scène de Graham Vick en décevra plus d’un, mais l’interprétation vocale de haute volée rend pleinement justice à la réputation du Rossini Opera Festival de Pesaro. Lors du Rossini Opera Festival de 2013, la nouvelle mise en scène du Guillaume Tell de Rossini avait été moyennement appréciée. Peut-être avait-on exagérément souligné la dimension politique, voire communiste, de la lecture de Graham Vick, marquée effectivement par le rouge d’un ...
Comte Ory 2

Le Comte Ory à Munich fait découvrir deux interprètes prometteurs

Pour les jeunes chanteurs de son studio lyrique, l'Opéra de Bavière monte Le Comte Ory dans une mise en scène qui ne les aide pas toujours. Chaque année, l’Opéra de Bavière présente les membres de son studio lyrique dans un opéra complet, qui leur permet d’aborder des premiers rôles dans le cadre intime d’un théâtre baroque situé à trois pas de sa maison principale. C’est sur le Comte Ory que le ...
Duo Solot-Orangerie Rochemontès ©Céline Lamodi

Jubilations romantiques à quatre mains à Rochemontès

Pour ses concerts champêtres dans ce cadre superbe de la campagne toulousaine, Catherine Kauffmann-Saint-Martin a le chic pour composer des programmes originaux tout en présentant de jeunes artistes rares sur les scènes hexagonales. En ce beau dimanche printanier, il s’agissait du duo belge à quatre mains composé de Stéphanie Salmin et Pierre Solot, en couple à la scène comme à la ville. Ce jeune duo formé en 2009 écume avec gourmandise ...
Rossini Duo Solo

Duo Solot, un même enthousiasme de la fosse au salon

Le Duo Solot formé par Stéphanie Salmin et Pierre Solot, couple belge à la scène comme à la ville, porte avec grande énergie la jubilation rossinienne à quatre mains. Pendant longtemps, jusqu’au début du XXe siècle avec l’avènement de l’électricité et de l’enregistrement, l’art de la transcription fit le bonheur des musiciens amateurs et des mélomanes, portant l’opéra et les airs à la mode dans les salons des demeures bourgeoises. ...
©Marc Vanappelghem

A Lausanne, Tancredi est un bien pâle héros

Plus de vingt-cinq ans d’attente pour qu’un théâtre lyrique romand reprogramme l’admirable Tancredi de Gioachino Rossini. En avril 1990, le Grand Théâtre de Genève, sous l’alors direction de Hugues Gall, mettait les petits plats dans les grands avec une jeune et bouleversante Sofie von Otter dans le rôle-titre et une formidable Katia Ricciarelli dans celui d’Amenaide. Avec sa partition d’une richesse musicale inouïe, Tancredi est l’opéra d’un Rossini de vingt-et-un ans. La ...
warner rossini pappano

Pappano, feu d’artifice chez Rossini

Antonio Pappano et ses musiciens romains offrent une démonstration stylée et pyrotechnique dans les ouvertures des opéras de Rossini. A l’âge d’or du disque classique,  les ouvertures de Rossini étaient un passage obligé pour tout chef d’orchestre en tant soit peu « majeur » de la scène musicale. En effet, outre les grands chefs italiens de Toscanini à Abbado, des chefs d’orchestre comme Fritz Reiner, Leonard Bernstein, Charles Dutoit, Ferenc Fricsay, George ...
barbierdeseville_0799-®Fr+®d+®ric Iovino

A Dijon, Un Barbiere di qualità !

« Comme une explosion, comme un coup de canon, comme un tumulte général » : c’est le texte même de l’air de la calomnie qui illustre le mieux le tempo de la représentation de ce Barbier de Séville sauce moutarde! Avec les chanteurs survoltés, avec l’orchestre incisif, avec les mouvements incessants sur scène, on retrouve l’esprit de la commedia dell’arte, et son caractère à la fois bouffon et familier. « Figaro qua, ...
10959407_1609831002584276_4975687826212065855_n

Un électrisant Guillaume Tell au Théâtre des Champs-Élysées

Cette belle réussite du Guillaume Tell provenant de l'Opéra de Monte-Carlo, et repris pour un soir – en version scénique, hélas – au Théâtre des Champs-Élysées est avant tout celle d'un orchestre, et d'un chef. Sous la baguette de Gianluigi Gelmetti, grand spécialiste rossinien, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo fait glorieusement sonner l'ultime partition du cygne de Pesaro. La palette de couleur, l'articulation, la dynamique rendent pleinement justice à cette œuvre majeure. Rien ...
John Osborn

Semiramide au TCE : semi-aride

Véritable testament de la période napolitaine où Rossini écrivit la majorité de ses opere serie, Semiramide, donnée en version de concert au Théâtre des Champs-Elysées tend à être une oeuvre qui démontre la difficulté actuelle que connaît ce répertoire pour trouver ses interprètes. En effet, après les monstres sacrés féminins d'abord, puis masculins ensuite dans la seconde partie du XXème siècle, et maintenant que pratiquement toutes les œuvres du compositeur de ...
IMG_6541 photo Christian DRESSE 2014

Moïse et Pharaon à Marseille, un évènement !

L'Opéra de Marseille a réunit une excellente distribution pour le rare Moïse et Pharaon de Rossini. Un événement. Moïse et Pharaon est une œuvre rare, synthèse entre les goûts de la première moitié du XIX° siècle, italien pour l’embellissement vocal, et français pour la déclamation, et par ce côté hybride, difficile et bien peu souvent montée. On se souvient de la production de l’Opéra de Paris en 1983 et de celle ...
photo 1 Barbier

L’art de Figaro à Montréal

Un excellent Barbier de Séville à l'Opéra de Montréal. L'évidente complicité du baryton québécois Étienne Dupuis avec son illustre personnage Figaro est manifeste dès son entrée sur scène. Il a déjà été barbier à Séville dans une autre vie ! Aussi à l'aise à manier le blaireau, le ciseau, aucun poil ne lui résiste. Au service du comte Almaviva,  il devient le factotum indispensable de la soirée. Entouré par quatre jolies ...
18082014_pinjalaine_kuvaaja_jaakkopaarvala_1920x1080

Sibelius Academy Summer Young Talent Series : Pinja Laine, cello

2014 marks the 80th birthday year of the great Russian composer Alfred Schnittke. Although Schnittke's first cello sonata and first cello concerto are starting to enter the repertoire, most of Schnittke's output featuring the cello is infrequently performed. The young cellist Pinja Laine has commemorated this major Schnittke year by performing his rarely-heard Sonata No. 2 for Cello and Piano, along with his more popular Suite in the Old Style. ...
_12A9121

Musicologie et bel canto au festival Rossini de Pesaro

Cette année, le Festival Rossini de Pesaro fête son 35ème anniversaire. Un festival dont les feux du bel canto font oublier la spécificité musicologique. Son créateur, Gianfranco Mariotti, se souvient : «J’en ai eu l’idée en entendant, en 1969, à Milan, un Barbier de Séville dirigé par Claudio Abbado dans une nouvelle édition critique d’Alberto Zedda. Ma vie a changé ce jour-là !  J’ai eu l’impression d’entendre pour la première fois cet ...
verbier14

A Verbier, le récital superlatif de Pretty Yende

A vingt neuf ans, Pretty Yende est une véritable découverte. Certes la photo de l’artiste au programme était attirante. Tout comme la présentation de cette soprano sud-africaine. Pourtant peu parmi l’auditoire pouvaient se vanter de connaître cette jeune cantatrice. Le choc émotionnel fut au-delà de ce qu’on attendait de cette totale inconnue… sous nos latitudes. Dès son entrée, le sourire éclatant de Pretty Yende enchante. Et la conquête de l’audience s’annonce ...
24.07.14-VFO-Temirkanov-CollegiateChorale-c-AlinePaley  9296

Verbier : Russie à la Rossini

Le chef d’orchestre russe Yuri Temirkanov, l’un des derniers grands représentants de l’art de la direction des temps soviétiques, est un habitué du festival de Verbier où il se produit, à la tête du Verbier Festival Orchestra dans son répertoire russe de prédilection. Mais avant d’attaquer le répertoire russe, le chef s’offrait un petit plaisir : l’ouverture du Barbier de Séville de Rossini. En dépit de l’effectif orchestral en tutti, le ...
181_K61A6093

Bouffonnerie rossinienne avec Laurent Pelly à Milan

Météo lyrique très contrastée à la Scala de Milan en ce mois de Juillet 2014. Passer du jour au lendemain du choc esthétique et humain du Cosi fan tutte magistral de Claus Guth à la farce rossinienne du Comte Ory selon Laurent Pelly cause forcément des dégâts collatéraux. Seul point commun entre les deux œuvres : le désir. Mais moyens musicaux fort différents, bien sûr. Qualifié par le critique américain Paul Hume d' ...
ottavio dantone

Festival de Saint-Denis : Ottavio Dantone déçoit dans Rossini

Pour son concert annuel au Festival de Saint-Denis, l’Orchestre de Chambre de Paris s’associait au chœur Accentus afin de proposer la version orchestrale de la Petite messe Solennelle de Rossini. Ecrite à l’origine pour douze chanteurs, deux pianos et harmonium et destinée à un cadre privé, l’œuvre fut orchestrée de la main même de Rossini en 1867 pour le concert, surtout afin d’éviter qu’un autre ne le fasse à sa ...
bis respighi liege

Respighi, vol direct Rio-Rome avec escale à Liège

Même si les pouvoirs créateurs d’Ottorino Respighi ne sauraient se mesurer aux maîtres les plus géniaux et originaux de l’histoire de la  composition musicale, on est parfaitement en droit d’affirmer qu’il est avant tout un extraordinaire magicien de l’orchestre. Il fut  d’ailleurs  formé auprès de l’excellent  Rimski-Korsakov. On connaît évidemment sa populaire trilogie romaine : Les Fontaines de Rome, Les Pins de Rome et Les Fêtes romaines. Sa bonne humeur, son orchestration ...
Senn

La Scala di seta, un hilarant Rossini au TCE

Présentée sous forme de concert, cette farse en un acte affiche tous les éléments propres à un intrigue comique : un mariage secret, un serviteur maladroit, un rival ridicule, une belle ou mieux encore deux et bien évidemment un patron qui ne se doute de rien. De modeste durée, La Scala di seta alterne beaucoup d'airs d'agilité et quelques récitatifs qui rappellent ici là l'influence de Mozart. Dans le respect ...
71TnUI4AbHL._SL1100_

Otello de Rossini – défi relevé par Bartoli et Osborn

Pour un théâtre, programmer l’Otello de Rossini, relève de la gageure. Tout d’abord, il faut disposer de trois ténors capables de rendre justice aux prouesses vocales de l’écriture rossinienne – sans pour autant ressembler trop l’un à l’autre. Puis, il faut un metteur en scène capable de gommer les nombreuses ruptures dramaturgiques de l’œuvre. Sans parler de l’ombre de Verdi qui, à tout moment, plane sur l’entreprise… La production filmée à ...
tancredi3

Cycle Rossini au Théâtre des Champs-Élysées : Tancredi

La transposition de l’action d’Otello à une époque contemporaine, le mois dernier, dans le même cycle Rossini du Théâtre des Champs-Élysées (lire notre chronique), avait au moins l'intérêt d'être un concept. Celle de Tancredi actuellement présentée n’a pas le moindre prétexte à opposer à sa vacuité. Que voyons-nous ? Des hommes en complet-vestons ou en uniformes noirs et peu seyants, des dames en talons aiguilles, des parois sombres, quelques meubles de ...
manlio_benzi_2

Atelier lyrique, concert 2014 au Palais Garnier

C'est un incontournable des fins de saisons lyriques à Paris, l'occasion pour les jeunes élèves chanteurs de l'Atelier Lyrique de se montrer sous leur plus beau jour sous les ors de Garnier. Cette année encore, on salue le travail de préparation sous la direction d'Irène Kudela, pianiste, chef de chant et directrice des études musicales. Pas facile en effet, pour ces candidats à une carrière professionnelle, de négocier  un exercice ...
OTELLO -

Rossini’s Otello at the Théâtre des Champs-Élysées

Parisian intellectuals have the habit of booing the direction at all openings, as if it were their only reason for buying a ticket in the first place. To walk in their footsteps is not the point. Indeed, Moshe Leiser and Patrice Caurier's work was rather more interesting than usual. The action shifts to an undetermined, contemporary date. The first act takes place in the anteroom of an official building with many ...
OTELLO -

Otello de Rossini au Théâtre des Champs-Élysées

La mode de l’intelligentsia parisienne étant de huer systématiquement les mises en scène lors des  premières, à croire qu’elle n’achète un billet rien que pour cela, on se gardera bien de jouer les suiveurs, en trouvant le travail de  Moshe Leiser et Patrice Caurier, qui ne sont pas d’ordinaire notre tasse de thé, plutôt intéressant. L’action est replacée à une époque contemporaine indéterminée. Le premier acte se déroule dans l’antichambre d’un ...
italiana2

L’Italienne à Alger trop clownesque d’Andrei Serban

Genre typiquement italien, l’opera buffa touche avec Rossini une virtuosité sans pareil grâce au pouvoir du compositeur de souligner en musique l’aspect dérisoire des personnages et des situations. La ligne entre le comique et le clownesque est cependant très subtile et une mise en scène insistant sur des clichés et sur une facile hilarité peut rendre l’ensemble assez banal. C’est proprement le résultat du travail d’Andrei Serban qui transforme Mustafà en ...
1966774_10152240932213794_897365608_n

À Munich, le fantôme de Ponnelle joue toujours contre La Cenerentola

C’est mardi gras, et en cet étrange jour semi-férié sur lequel on ne plaisante pas en Bavière, l’Opéra de Munich affiche non sans pertinence un ouvrage du maître du comique lyrique. Une reprise de routine, certes, vendue à un prix modeste pour attirer un public qui ne vient sans doute pas souvent. Il y avait une bonne raison, pourtant, de se déplacer : Lawrence Brownlee est sans nul doute non seulement ...