FBS-ResMusica-mégaBannière

Opéra

Barbara Ducret, le grand lyrique qui ose !

Barbara Ducret, le grand lyrique qui ose

A l’occasion de sa prise de rôle dans Salomé de Richard Strauss à Saint-Étienne, ResMusica a rencontré Barbara Ducret, nommée aux Victoires de la musique 2004 dans la catégorie Révélations Jeunes Talents. « Je me suis demandé si je devais accepter le rôle ou pas. » ResMusica : Vous venez aujourd’hui de chanter votre premier grand rôle. Pour les lecteurs de Resmusica. com, qui n’ont peut-être encore pas entendu parler de vous, voulez-vous commencer ...
Chanteurs de l’avenir ?

Chanteurs de l’avenir ?

Il Matrimonio segreto Coproduction de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et de la Monnaie, ce Matrimonio Segreto a permis à de jeunes chanteurs à l’aube de leur carrière de fouler les planches sur la scène du Théâtre National dans un spectacle répondant aux critères professionnels et de se produire devant un public nombreux. Tous ces chanteurs sont en formation à la Chapelle Musicale, même si certains ont déjà une certaine notoriété ...
Un Orphée pas tout à fait authentique…

Un Orphée pas tout à fait authentique…

L’Orphée de Gluck reste un grand « must » dans toute discothèque moyenne, il représente même souvent pour les mélomanes l’exemple parfait du classicisme lyrique. Mais quel Orphée de Gluck? Il existe quatre grandes versions de l’opéra, trois de la main du compositeur et une révision : la version, que l’on peut appeler « originelle », en italien, écrite pour un Orphée castrat alto, une version dite « de Gênes », en italien encore et où Orphée est ...
Extraordinaire Sumi Jo

Extraordinaire Sumi Jo

La Sonnambula L’opéra en version de concert est un genre qui se porte bien en Belgique, après un Mose in Egitto de Rossini organisé par l’Opéra Royal de Wallonie en début de saison et la très récente Giovanna d’Arco du Vlaamse Opera, c’était au tour du Théâtre Royal de la Monnaie avec une Sonnambula qui a fait un crochet par le Concertgebouw d’Amsterdam entre deux concerts à Bruxelles. C’était donc l’ambiance ...
Triomphe pour Mozart

Triomphe pour Idomeneo

Si, toute provocation mise à part, le Regietheater à l’allemande nous a apporté un regard plus psychologique sur les opéras du passé, s’il nous a permis de percevoir différemment le jeu sur scène d’un chanteur lyrique, actuellement, il est définitivement en train de tourner en rond. Les décors, souvent les plus laids possibles, se ressemblent d’un opéra à l’autre, les éléments scéniques (chaises, tables, radiateurs, valises... ) sont les mêmes ...
rossignol_dessay

Le Rossignol par Natalie Dessay et Laurent Naouri

En rappelant les propres mots du compositeur : « J’ai dit quelque part qu’il ne suffisait pas d’entendre la musique, mais qu’il fallait encore la voir… », le réalisateur Christian Chaudet a trouvé un prétexte idéal pour mettre en image la partition du Rossignol. Les qualités de cette adaptation numérique, généreuse par ses effets et sa créativité visuelle, ne manquent pas. A commencer par la bande musicale, paru chez EMI en 1999 avec ...
III Werther, Un drame romantique noir

Jules Massenet : Werther, un drame romantique noir

L’œuvre au noir «Pourquoi tardez-vous à mourir ? » Antisthène Glorification de la nuit et affirmation de l’individu telles qu’on les voie dans la peinture de Caspar David Friedrich, Lever de lune sur la mer. Le romantisme, c’est la puissance des ténèbres, les forces occultes, l’évangile de la nature. Il n’y a pas de style romantique, c’est un état d’esprit, un état d’âme mais d’une âme inquiète, toujours en quête de l’âme sœur. En ...
Le madrigal monteverdien aux rives de la fière Albion.

Le madrigal monteverdien aux rives de la fière Albion.

Dido ans AEnas Est-il nécessaire de préciser que le spectacle présenté le 8 avril – la première partie se consacre exclusivement aux madrigaux de Monteverdi, la seconde à l’opéra Didon et Énée de Purcell – forme un ensemble cohérent non seulement par son atmosphère féerique ou fantasmagorique mais plus encore dans son prolongement dramatique ? Madrigaliste de génie, Monteverdi imprima une forme nouvelle à son art, portant à leurs effets ultimes, tous les ...
Triomphe pour le maestro Varviso

Triomphe pour le maestro Varviso

Création de Giovanna d’Arco L’amateur de raretés aura été comblé cette saison par la programmation du Vlaamse Opera : une création mondiale, Richard III de Giorgio Battistelli, une œuvre rarement jouée, Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas, ainsi que deux premières en Belgique, Rinaldo de Georg Friedrich Haendel en mai prochain, et actuellement à l’affiche, Giovanna d’Arco de Giuseppe Verdi. Cet opéra, créé en 1845 à la Scala de Milan, est très ...
rose_nancy

C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante

Le Chevalier à la rose Vous souvenez-vous de cette publicité Kenzo qui avait surpris plus d’un parisien lorsqu’un matin, au sortir de chez lui, il s’était retrouvé face à de superbes parterres rouges, telle la place du Panthéon parsemée de grands coquelicots ? Il en fut de même ce soir-là au lever de rideau lorsque est apparue une scène recouverte de photos de roses accrochées à des centaines de tiges bien trop figées. ...
turcoinitalia_bartoli

Il turco in Italia par Bartoli et Raimondi

Le DVD procure un grand réconfort face à la frustration de ne pouvoir être régulièrement présent dans les plus grandes salles du Monde. Il nous permet de revivre les grands moments d’opéra comme ce Il Turco in Italia de Rossini auquel nous aurions tant voulu assister. Il n’est jamais aisé de réunir deux monstres sacrés tels que Cecilia Bartoli et Ruggero Raimondi sur la même scène. L'Opéra de  Zurich le ...
Tancredi échappe au naufrage

Tancredi échappe au naufrage

Tancredi L’aventure du Tancredi de Rossini à la Canadian Opera Company (COC) de Toronto ne commence pas sous les plus heureux auspices. Les décors, en location du San Carlo de Naples, sont retardés en haute mer et n’arrivent pas à temps pour commencer les premières répétitions avec une distribution qui est pourtant bien là. Le jour de la première, le 1er avril, les décors sont en rade dans le port de ...
Tous les chemins ne mènent pas à Rome…

Tous les chemins ne mènent pas à Rome…

Haendel, Giulio Cesare in Egitto Jules César dans un beau complet blanc de la marine, des blindés en carton et des fusées de pacotille tractées par des chars pour l’armée romaine ; des costumes haute-couture avec coiffes pseudo-pittoresques pour les égyptiens ou des fracs complètement ridicules pour Achille et Nireno. Des lumières colorées mais mattes, façon loundge bar, avec des reflets de catelles de salle de bain en prime. Pour l’Egypte, des ...
Une sombre affaire

Une sombre affaire

Il Trovatore L’intarissable génie de Verdi, dont le flot mélodique coule à plein bord dans cette œuvre de sang et de feu, contraste avec les invraisemblances d’une intrigue complexe mais dont on ne peut pourtant pas dire, contrairement aux idées reçues, qu’elle n’est pas cohérente du début à la fin. Ce qu’on est censé savoir au moment où l’opéra commence, Ferrando nous le raconte dès le Ier acte. Le drame qui ...
Tous au bordel !

Tous au bordel !

Der Freischütz à Liège Der Freischütz, aussi célèbre que Carmen ou Tosca dans le monde germanique, est trop rarement monté dans les pays francophones, la faute peut-être à un livret ouvertement naïf et rustique, qui représente un rude défi pour tout metteur en scène qui voudrait s’y attaquer, alors que la partition est assurément une des plus belles de tout l’opéra allemand. Coproduite par les Opéras de Leipzig et de Montpellier ...
Salomé monte en paquebot

Salomé monte en paquebot

Salomé en version française L’intérêt supplémentaire de cette Salomé, dont il y a en ce moment inflation (voir les articles de Pierre-Jean Tribot à Anvers, Andreas Laska à Cologne, en attendant celui de Philippe-Alexandre Pham à Nice) était de proposer la version française sur le texte original d’Oscar Wilde, corrigé de la main même de Richard Strauss pour l’adapter à cette nouvelle prosodie. Sans révolutionner la structure de l’œuvre, cette version y ...
julie_bruxelles_2005-300x4411

Création mondiale de Julie de Philippe Boesmans à la Monnaie : la passe de quatre ?

La création du nouvel opus lyrique du compositeur belge Philippe Boesmans était sans aucun doute le sommet de l’édition 2005 du festival Ars Musica. Compositeur en résidence au Théâtre royal de la Monnaie, le sexagénaire flamand lui a réservé l’exclusivité de ses premières d’opéra : La Passion de Gilles (1983), Reigen (1993) et Wintermärchen (1999) sans oublier l’orchestration de L’incoronazione di Poppea de Monteverdi (1989). Il est encourageant de constater que ...
Dénouement inattendu

Dénouement inattendu

« Tosca » à l'Opéra de Zurich Deux jours après son triomphal Falstaff, Nello Santi récidive avec le célèbre ouvrage de Puccini. Dès les premiers accords qui tiennent lieu d’ouverture à la pièce et qui projette littéralement son drame sur scène avant même que celui-ci ait commencé à se nouer, le chef italien fait montre d’une baguette précise, qui tranche dans le vif d’une partition assignée à la théâtralité la plus ...
Arsilda, Regina di Ponto

Arsilda, Regina di Ponto d’Antonio Vivaldi

Sur la dernière décennie, le disque se passionne pour Vivaldi. Naïve construit peu à peu sa discographie : récemment, la fureur passionnelle d’un Orlando Furioso anthologique nous avait convaincu (lire notre critique ici). C’est du côté d’un autre label cette fois que se présente un nouveau jalon. Cette « Arsilda, Reine du Pont » apporte sa contribution pour la réhabilitation actuelle d’un « Don Vivaldi », magicien des planches. Avant l’éclosion de cet ...
Grégoire Legendre - (c) DR

Grégoire Legendre et l’Opéra de Québec

ResMusica : Depuis juillet 2003, vous assumez la direction artistique de l’Opéra de Québec en plus du poste de directeur général. N’y a-t-il pas un danger d’avoir autant de pouvoir ? Grégoire Legendre : Vous savez, cela arrive très souvent dans plusieurs compagnies d’Opéra. Dans le cas de Toronto par exemple, vous avez un general director qui a tous les choix artistiques entre les mains. Cela fonctionne très bien. Québec n’est donc pas ...
Dans les habits d’une reine

Dans les habits d’une reine

Maria Stuarda au Grand Théâtre Maria Stuarda est un ouvrage peu joué comparativement à Don Pasquale, par exemple. Est-ce son sujet historique et dramatique qui le met en retrait par rapport aux partitions écrites par le même compositeur sur des livrets plus légers ? L’histoire traite pourtant du sempiternel rapport au pouvoir, de l’amour émaillé par la jalousie et par le sacrifice, mais dans un cadre fatalement plus austère que la chambre de ...
Du très beau linge pour Sir John !

Du très beau linge pour Sir John !

Falstaff à l'Opéra de Zurich Du très beau linge ! L’expression, dans son sens littéral, si elle peut s’appliquer sans peine aux très beaux costumes de Clare Mitchell, ou permet de glisser une allusion empreinte d’humour au sujet de la lingerie qui recouvre Falstaff dans sa corbeille au deuxième acte, peut tout autant qualifier les chanteuses et chanteurs les plus en vue de la distribution de ce Falstaff. A commencer par Ruggero ...
Une Duchesse originelle

Une Duchesse originelle

Jacques Offenbach Hélas Annie Vavrille n’est pas Hortense Schneider qui porta en triomphe l’opérette d’Offenbach au moment de sa création en 1867. Ni même Régine Crespin ou Felicity Lott qui laissent au disque (chez Sony Classical pour la 1ère, dirigé par Michel Plasson) et ou sur scène des versions indiscutables de cette partition conçue après la Belle Hélène et la Vie Parisienne. Le génie des trois complices qui ont fait les ...
JeanBaptisteMillot

La spontanéité de la soprano Magali Léger

Charmante, joyeuse et spontanée, Magali Léger a répondu aux questions de ResMusica à l’occasion des représentations du Roi malgré lui à Lyon. « Ma voix devient plus lyrique, tant mieux, elle ira naturellement vers d’autres choses. » ResMusica : Toutes nos félicitations pour cette Minka que nous venons d’entendre. Vous avez dit en sortant de scène que c’était un rôle qui nécessitait deux voix ? Magali Léger : Oui, parce qu’il y a des passages ...
Luxe aseptisé

The Turn of the Screw selon Luc Bondy : Luxe aseptisé

Bernard Foccroulle, l’actuel directeur du Théâtre Royal de La Monnaie, aura particulièrement œuvré pour établir au répertoire les opéras de Britten : Peter Grimes, A Midsummer Night’s Dream et The Turn of the Screw ont successivement foulé les planches du théâtre Bruxellois. The Turn of the Screw ayant même l’honneur de deux productions différentes. En 1999, le metteur en scène Keith Warner et le chef d’orchestre Antonio Papano conjuguèrent leurs efforts ...
Charles Gounod, Faust

Faust de Gounod à l’Opéra de Lille

Le public est venu en nombre ce dimanche au magnifique Opéra de Lille pour cette fastueuse production de Faust qui créée la saison dernière au Royal Opera House de Covent Garden est passée par Monte-Carlo et Trieste avant d’arriver dans la Métropole Nordiste. De la distribution réunie, on se serait volontiers passé du chevrotant Paul Charles Clarke, qui serait peut-être un Faust apprécié à l’Opéra de Milwaukee ou à Houston, ...
Cent ans de Salomé : la suite…

Cent ans de Salomé : la suite…

Après Cologne, c’est le Vlaamse opera d’Anvers et Gand qui célèbre le centenaire de la création du chef d’œuvre straussien. L’institution flamande accueille à nouveau ce spectacle crée en 2001 et coproduit avec le Staatsoper de Hambourg et le Nationale Reisopera. La mise en scène est l’œuvre de l’Allemand Willy Decker. Ce scénographe, à force de courir les grandes scènes et les grands festivals s’est taillé une réputation « alla Carsen » : ...
Salomé, où est ta sensualité ?

Salomé, où est ta sensualité ?

C’est devenu une vraie mode en Allemagne de confier des productions d’opéra à des metteurs en scène venant du film et du théâtre, qui ne cessent de proclamer haut et fort qu’ils n’ont aucune culture lyrique. L’exemple le plus flagrant des dernières semaines a certainement été le Rigoletto sur la Planète des Singes à Munich. Un Rigoletto de Dörris Dörrie et non plus celui de Giuseppe Verdi et Francesco Maria ...
Agrippina en demi teinte

Agrippina en demi teinte

Atelier Lyrique Suite de la riche saison tourquennoise avec, reprise de 2003, une production d’Agrippina qui n’atteint pas tout à fait le haut niveau artistique des derniers spectacles, la faute à une distribution inégale et à une mise en scène pas toujours inspirée. Remplaçante de Veronica Cangemi dans le rôle-titre, Lynne Dawson a connu des jours meilleurs. La voix, par rapport à ses meilleures années, s’est considérablement durcie, les aigus ont perdu ...
midinfo-bernard-labadie-chef-orchestre-2

Bernard Labadie, directeur artistique de l’Opéra de Montréal

ResMusica rencontre les acteurs de la vie musicale en France et à l’Étranger. Directeurs de salles et de théâtres, directeurs de festivals et d’événements musicaux, faîtes connaissance avec ceux et celles qui soutiennent la vitalité de la création et de la diffusion de la musique. « Je fais partie d’une génération de jeunes chefs entrepreneurs. » ResMusica : Vous avez fondé deux ensembles québécois : Les Violons du Roy en 1984 et La Chapelle ...
 

Banniere-clefdor1-aveclogo