Mot-clef : Camilla Tilling

haitink

Hommage de la radio bavaroise à Bernard Haitink pour ses 90 ans

Bernard Haitink aura quatre-vingt dix ans en mars prochain. Pour lui rendre hommage, la firme discographique de la radio bavaroise publie quelques gravures avec l’orchestre maison, dans un coffret où ne figurent que des chefs d’oeuvre tous interprétés avec l’intimidante hauteur de vue et la pureté de style du maître. Aujourd’hui, le vétéran Haitink n’a guère de rival dans le monde des grands chefs d’orchestre, hormis sans doute son aîné de ...
KARMELITSYSTRARNA_20190123_MS305

Dialogues des Carmélites repris au Kungliga Operan Stockholm

Créé en 2011 et repris cette saison à Stockholm, le spectacle Dialogues des Carmélites de Poulenc par Johanna Garpe sert surtout d’illustration à un plateau d’où ne se démarquent que les hommes, tandis que l’attrait principale de la production se trouve en fosse. Créée en 1957 six ans avant la mort de Poulenc, Dialogues des Carmélites est aujourd’hui devenu un classique tant en France qu’à l’étranger, comme le prouvent encore en ce ...
gerharer_6

Vers une intégrale Schumann avec Christian Gerhaher et Gerold Huber

Consacré à quatre cycles peu connus, ce programme recherché et raffiné nous plonge dans l’univers à la fois feutré et vibrant du lied schumannien. Christian Gerhaher et Gerold Huber nous maintiennent sur les sommets. Une des principales vertus de cet album entièrement consacré à Schumann réside tout d’abord dans son programme, conçu avec intelligence et originalité. Soucieux de respecter les choix éditoriaux du compositeur, c’est en effet dans leur entièreté ...
Les Gurrelieder à Saint-Denis sous la baguette d’Esa-Pekka Salonen

Les Gurrelieder à Saint-Denis sous la baguette d’Esa-Pekka Salonen

Esa-Pekka Salonen a choisi la partition foisonnante des Gurrelieder, qu'il a l'habitude de diriger, pour célébrer ses 60 ans. Une vraie fête, tant il est vrai que le chef finlandais, entouré d'interprètes de premier plan, la maîtrise et lui donne vie. Mardi 26 juin, 20 h 30. La basilique de Saint-Denis est pleine d'une foule venue entendre une grand-messe profane : les Gurrelieder de Schoenberg, œuvre vocale et symphonique, entre lied ...
Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

Inoubliable Requiem de Brahms par Haitink à Munich

En pleine possession de ses moyens, Bernard Haitink offre un nouveau sommet musical au public munichois. Le concert de Bernard Haitink avec l'Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise revient chaque année avec une régularité métronomique ; ce n'est pas ce qu'on appelle une rencontre inédite, mais le triomphe tout aussi prévisible à la fin du concert ne doit pas faire illusion : si l'événement est prévisible, la richesse musicale et émotionnelle, ...
Orchestre symphonique de la SWR Baden-Baden und Freiburg © Oéra de Dijon Gilles Abegg IMG_9229

Schubertiades à Dijon

Une quinzaine de jours pour célébrer Schubert sous toutes les formes, c'est sans doute trop peu pour en goûter tous les charmes... Mais les Schubertiades de Dijon nous font pénétrer ce monde fait d'élans juvéniles, de voltefaces sentimentales et d'expressivité à fleur de peau. La soirée de samedi 14 novembre, réservée au chant, car privée de son volet symphonique à cause des perturbations dues aux attentats de Paris et de Saint-Denis, ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philharmonia Orchestra on Tour in Salzburg

One, two, three women; ten, twenty, thirty… No doubt about it, the orchestra entering on the stage of the Grand Hall of the Salzburg was not the Vienna Philharmonic Orchestra, which is still effectively opposed to any form of equality between men and women in its ranks. The Philharmonia, invited for a brief residence of two concerts in Salzburg, is considered a modern orchestra; where the Viennese seem to sort ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Le Philharmonia Orchestra en tournée à Salzbourg

Une, deux, trois femmes ; dix, vingt, trente… Pas de doute, l’orchestre qui pénètre sur la scène de la Grande Salle du Festival de Salzbourg n’est pas l’Orchestre Philharmonique de Vienne, toujours aussi efficacement opposé à toute forme d’égalité entre hommes et femmes dans ses rangs. Le Philharmonia, invité pour une courte résidence de deux concerts à Salzbourg, fait figure d’orchestre moderne ; là où les Viennois se tiennent pour ainsi dire ...
Ottobeuren, Basilique (Wikipedia)

Haydn princier par Haitink au coeur de la Bavière rococo

L’Orchestre de la Radio Bavaroise n’a pas beaucoup d’égaux en Europe pour ce qui est du prestige constant de ses chefs invités, le revers de la médaille étant qu’on y voit beaucoup plus souvent les grands chefs d’aujourd’hui que ceux de demain. Une longue amitié unit l’orchestre à Bernard Haitink, ce qui justifie sans doute que lui soit confiée la tournée estivale de l’orchestre, constituée de deux concerts à Salzbourg ...
orfeo3

Orphée de Gluck à Grenoble, délicieusement classique

10 ans ! Cela faisait 10 ans qu'un opéra n'avait plus été monté à Grenoble. Pourtant la ville ne manque ni de public pour ce genre, ni de forces musicales - les Musiciens du Louvre y sont en résidence depuis 1996, ni de lieu avec la MC2. C'est avec cet Orfeo ed Euridice de Gluck, dans sa première version viennoise, en italien, co produit avec entre autres la Mozartwoche de Salzbourg, que ...
passion berlin

La chavirante Passion de Sellars et Rattle à Berlin

Et si l’on commençait par la fin ? L’image la plus forte est très certainement celle qui a suivi les saluts, les tonnerres d’applaudissements…Après le départ de l’orchestre, des solistes, du chef, du metteur en scène de cette Passion selon Saint Jean, au moment où même une bonne partie du public avait déjà quitté la salle, voir les choristes rester sur scène se tomber dans les bras les uns des ...
5575_723

Les Noces de Figaro à l’ombre de Strehler

Quant on dispose dans son catalogue d’un spectacle aussi emblématique que ces Noces de Figaro signé Giorgio Strehler, plongeant sa source au tout début du « festival permanent » de l’ère Rolf Liebermann en 1973, on peut comprendre la volonté de l’Opéra de Paris de mettre à disposition des nouvelles générations une telle légende. D’ailleurs ces Noces enregistraient ce soir leur 181ième représentation, fort joli score, mais, du coup, le ...
StMattPassionDVD_vign

Sellars et Rattle revisitent la Saint-Matthieu

Le pari n’était pas gagné d’avance ! Confier en ces temps plutôt baroqueux le chef d’œuvre de Bach à la Philharmonie de Berlin et à Simon Rattle un chef davantage habitué à Mahler et à Stravinsky qu’au cantor de Leipzig, tout cela tenait presque du sacrilège. On sait également à quel point le concept de « semi-mise en scène », lequel consiste à faire se mouvoir des musiciens habillés en ...
jeremie_rhorer

Un Così fan tutte qui tient ses promesses

Dans le cadre de la deuxième édition du Festival Mozart proposé par le Théâtre des Champs-Élysées et dont la direction artistique a été confiée par Michel Franck à Jérémie Rhorer, ce dernier présente une production scénique de Così fan tutte dans une mise en scène qu’on avait déjà eu l’occasion de voir dans cette même salle en novembre 2008, celle d’Eric Génovèse. Le sociétaire de la Comédie Française propose une ...
glyndbourne_britten_gardner

The Turn of the Screw à Glyndebourne : un miracle de théâtre

Dès les premières notes, l’étrange climat qui parfume cette œuvre émerge de cet enregistrement. Donné pour la première fois au Festival de Glyndebourne, pourtant berceau des opéras de Benjamin Britten, The Turn of the Screw s’inscrit comme une réussite totale. Merci à la magistrale direction d’orchestre d’Edward Gardner qui d’emblée cerne les atmosphères pesantes qui entourent cette fable psychologique ambiguë. La clarté avec laquelle chaque instrument brille scelle avec brio ...
Ilan Volkov

L’effet Volkov continue !

Voilà un concert plein de belles surprises et généreux en satisfactions musicales. En premier lieu, la création de Pierre d’éclair d’Edith Canat de Chizy asseoit la singularité de la compositrice, définitivement en dehors des modes. «Le titre est de René Char : toute la mystique du poète est concentrée dans ces deux mots dont le rapport est à la fois antinomique et fusionnel. Antinomie de l’immobile et de la fulgurance, de la ...
Bo-bo Bohème en forme de happening ?

Bo-bo Bohème en forme de happening à La Monnaie ?

Théâtre Royal de La Monnaie Pour les fêtes de fin d’année, La Monnaie de Bruxelles a abandonné les tragédies antiques et les drames shakespeariens, pour un tube du répertoire (mais un tube à la fin triste !) : La Bohème de Puccini ! Mais attention, pas une Bohème classique, mais une relecture par Andreas Homoki en provenance du Komisch Oper de Berlin ! Donc, adieux mansardes crasseuses et artistes maudits ! Le public découvre une clique ...
Hallelujah !

Hallelujah !

Le Messie Hallelujah ! Hallelujah ! Hallelujah ! Chaque partie du «tube» de l’Avent mérite bien ce cri de joie car, après une interprétation réussie de la Résurrection de Haendel la saison dernière, le Concert d’Astrée et les quatre solistes nous ont réservé cette fois des sensations musicales exaltantes. Il est vrai que l’œuvre choisie est toujours plébiscitée par le public, mais elle a tellement été exécutée par toutes sortes de groupes, amateurs ou ...
En mode rapproché

Rod Gilfry, interprète majeur de Saint François d’Assise

Opus Arte édite en DVD, l’unique production scénique de Saint François d’Assise, dans le cadre du Centenaire Messiaen de 2008. C’est donc tout l’intérêt de cette captation filmée lors des représentations amstellodamoises de la pièce. Le parti-pris du metteur en scène (de placer l’immense orchestre à l’arrière de la scène) permet de donner un cachet intimiste à cet opéra du mysticisme et de la démesure. La camera peut donc se concentrer ...
Fascinante Mireille Delunsch

Fascinante Mireille Delunsch

Idomeneo, re di Creta Alors que l’opéra de Mozart et Varesco modifie la fin tragique du livret de Danchet pour l’Idoménée de Campra (1712) – fin elle-même issue de la tragédie de Crébillon père (1705) – et sauve la vie d’Idamante grâce à un oracle de Neptune, le spectacle proposé par Luc Bondy pour l’Idomeneo mozartien exploite la gravité du livret et occulte le lieto fine : le nouveau couple royal à ...
Pas de calme après la tempête

Pas de calme après la tempête

Idomeneo Au programme des deux dernières représentations de la saison de l’opéra de Madrid, cette coproduction d’Idomeneo a déjà fait parler d’elle, pour s’être successivement arrêtée entre les murs de la Scala puis entre ceux du Palais Garnier. La production de Luc Bondy est d’une grande sobriété, pour ne pas dire pauvreté. Côté cour et côté jardin, du bleu. Au fond, une toile peinte, bleue, qui se modifie lentement par moments ...
L’ascension de la montagne sacrée

L’ascension de la montagne sacrée

Messiaen 2008 Dans le cadre de cette année centenaire Messiaen 2008, son unique opus lyrique ne connaît qu’une seule réalisation scénique ! Il faut dire que la difficulté du rôle titre et les imposantes masses chorales et instrumentales à réunir réservent cette gigantesque partition aux scènes lyriques de premier plan. Le Holland Festival et le DNO d’Amsterdam ont uni leurs forces pour rendre possible cette production. Longue de plus de quatre heures, ...
Qui doit être la vedette ?

Qui doit être la vedette ?

Brahms et Gardiner à Pleyel, concert III Le parti-pris de jouer sur instrument d’époque la musique du XIXe siècle est toujours contestable : après tout, notre civilisation actuelle descend directement du Romantisme. L’écoute de Brahms joué par Gardiner et son Orchestre Révolutionnaire et Romantique ne pouvait, à coup sur, que susciter étonnement et interrogation. Le Begräbnisgesang de Brahms qui ouvre le concert place d’emblée la « star » du concert : le Monteverdi Choir. Netteté de ...
Fausse bonne idée

John Eliot Gardiner rencontre encore une fois Mozart, une fausse bonne idée

John Eliot Gardiner avait décidé, ce 14 octobre à la Salle Pleyel, de célébrer l’anniversaire Mozart à sa manière. Car, s’il s’agissait bel et bien d’un récital d’extraits d’opéra, nous n’avons pas entendu d’airs célébrissimes chantés par des gosiers illustres, ni vu de divas arborer des robes de grand couturier, mais, exactement à l’inverse, une troupe de chanteurs pour la plupart inconnus, dédiant la soirée principalement à des ensembles, et ...
Pour le théâtre... et pour les voix !

Le Nozze di Figaro, pour le théâtre… et pour les voix !

Ce qui frappe à rebours, en fin de parcours, au terme de cette folle (et bien agréable) journée de liesses pseudo-galantes, c’est d’abord, disons-le tout net, cet énorme travail d’équipe mis en situation par tous ces personnages violemment impliqués, solidaires et complices, qui jouent la comédie à ravir, comme s’ils découvraient avec nous, public, bienveillant, bon enfant (nous nous laissons aller à jouer le jeu), une intrigue. Nouvelle, lentement déroulée, ...
« Tu as fait de ma vie un long chant ravissant »

« Tu as fait de ma vie un long chant ravissant »

Orchestre National de France Bruch et Grieg, ces deux « outsiders » du Romantisme de la fin du XIXe, cachés dans les ombres de Tchaïkovski, Brahms, Bruckner ou Mahler, sont mis en lumière ce soir là. Du premier on ne connaît que le concerto pour violon n°1, la seule de ses œuvres à s’être faite une place au Panthéon des virtuoses aux cotés des concertos de Mendelssohn, Brahms, Tchaïkovski ou Beethoven. Pourtant Max ...
Chœur en gloire

Claus Peter Flor, chœur en gloire à Toulouse

Ah ! le Requiem ! Divin Mozart, langueurs religieuses et componction ecclésiastique … Rien de cela, bien sûr : amateurs de clichés, passez votre chemin. Le Requiem de Claus Peter Flor, décapé comme les fresques de la Sixtine, retrouve ses vraies proportions, ses vraies couleurs. Les tempos, allants, sont partout les bons, c’est-à-dire qu’on n’entend pas ici les battues divisées par deux imposées par la tradition. L’orchestre retrouve une taille réduite (8/8/6/3) et ...
Quand Yannis Kokkos se met au fourneau

Quand Yannis Kokkos se met au fourneau

« Hänsel et Gretel » au Grand Théâtre de Genève Pour les fêtes, le Grand Théâtre de Genève propose Hänsel et Gretel de Humperdinck et convoque pour l’occasion l’homme de théâtre aux multiples talents Yannis Kokkos. Le metteur en scène grec, établi depuis plus de quarante ans à Paris, avait déjà donné la mesure de sa créativité la saison passée en présentant une rareté du répertoire lyrique de grande valeur, Les ...
Basilique et Légion d’honneur VI

Basilique et Légion d’Honneur VI

« Comme la mort, à y regarder de plus près est le vrai but de la vie, je me suis, depuis quelques années, tellement familiarisé avec cette véritable, parfaite, amie de l’homme, que son image m’est très apaisante et consolante ! Je ne me mets jamais au lit sans songer que le lendemain peut-être, si jeune que je sois, je ne serai plus là... », écrit Mozart à son père en 1787. Ce ...

Requiem de la reine de Carthage, Didon veuve d’Enée

Emmanuelle Haïm / Susan Graham Clin d’œil à l’année Berlioz, le Théâtre des Champs-Elysées a proposé début mars les Troyens vus par Henry Purcell. A la différence de l’épopée fleuve du compositeur français à la durée parsifalienne, l’opéra de son aîné britannique est un drame concis au souffle continu. Il n’en est pas moins dense, riche d’un expressionnisme radieux. Bien plus, Purcell invente avant Wagner l’opéra moderne, la mélodie continue héritée ...