Mot-clef : Hélène Grimaud

Le Philadelphia Orchestra montre la voie : girl power

C’est la période des annonces de saisons des salles et orchestres à travers le monde. Le Philadelphia Orchestra vient ainsi de présenter le 5 mars 2019 son programme pour la saison 2019/2020. Directeur musical depuis 2012, Yannick Nézet-Séguin, a concocté avec le président et directeur exécutif de l’Orchestre Matías Tarnopolsky une saison faisant la part belle aux femmes, qu’elles soient cheffes, compositrices, instrumentistes ou chanteuses solistes. Six femmes monteront sur le podium ...
andris nelsons

Retour aux sources pour Andris Nelsons et le Gewandhausorchester Leipzig

Dans un programme d’une rare cohérence, conçu comme un retour aux sources leipzigoises, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, dirigé par son directeur musical Andris Nelsons et accompagné de la pianiste Hélène Grimaud en soliste, porte la musique de Mendelssohn et de Schumann.  En associant les deux compositeurs pour cette tournée européenne, le chef letton et la prestigieuse phalange allemande rendent un vibrant hommage à l’école de Leipzig, tenante de la grande ...
Muenchner_Philharmoniker__Valery_Gergiev__Helene_Grimaud_credit_Hans_Engels

Gergiev et Grimaud à Munich, festival de couleurs

Un concerto de Beethoven passionnant, un Petrouchka inhabituel : Valery Gergiev ne fait rien comme les autres, et cette fois, avec un plein succès. Tout fraîchement confirmé dans son poste de directeur musical des Münchner Philharmoniker (jusqu'en 2025), Valery Gergiev partage les esprits, ceux du public munichois, ceux de la critique, et même ceux des musiciens de l'orchestre. En entendant, pour entamer le concert, les Symphonies d'instruments à vent de Stravinsky ...
Immersion dans le romantisme allemand au Festival d’été de Baden-Baden

Immersion dans le romantisme allemand au Festival d’été de Baden-Baden

Pour leur traditionnelle participation au Festival d’été de Baden-Baden, Valery Gergiev et l’Orchestre du Mariinsky proposaient un menu pantagruélique consacré aux plus grands compositeurs romantiques allemands. En entrée, une soirée dédiée à Beethoven, l’autre à Brahms, avec à chaque fois le concerto pour violon, un concerto pour piano et une symphonie. Et en plat de résistance, deux représentations de concert de La Walkyrie de Richard Wagner alignant une incroyable distribution de ...
© Mat Hennek

Hélène Grimaud sauvée des eaux par Brahms

La venue de la pianiste Hélène Grimaud fait toujours l’événement. Quand elle se propose de jouer loin des habituels grands centres culturels, l’attirance d’un public mélomane prend alors toute son importance. Dans le tout récent et splendide auditorium du Collège du Rosey, œuvre de l’architecte vaudois Bernard Tschumi, l’audacieuse architecture extérieure du bâtiment recouvert d’une toiture de panneaux métalliques fait penser à une immense soucoupe volante posée au sol. Difficile d’imaginer ...
andris nelsons

Grimaud livre un Brahms sans intérêt, Petrouchka sauve la face.

Inutile de tourner autour du pot : le concert fut terriblement décevant, particulièrement le Concerto pour piano n° 1 de Brahms. Hélène Grimaud l'ayant enregistré tout récemment pour Deutsche Grammophon, il paraissait légitime d'avoir des attentes élevées. Que nenni. Pour commencer, on a été frappé par l'absence de legato et de véritable cantabile, ce qui, dans une œuvre aussi éperdument romantique fut un peu dérangeant. À ce constat s'ajoutèrent deux choses : d'une part, les ...
dichterlieber_schumann_sony

Robert Schumann par Hélène Grimaud et Jan Vogler

Robert Schumann conçut sa Fantasiestück pour le couple clarinette (ou violon) et piano dont la création publique se déroula à Leipzig le 14 janvier 1850. L’intervention d’un violoncelle en place de la clarinette accentue ou du moins contribue à confirmer la maîtrise de la petite forme par le compositeur romantique par excellence. Les trois pièces composant cet opus 73 s’articulent sans pause en réalisant une progression d’intensité, de tempos, d’exposition ...
rca matsuev

Denis Matsuev in New York

Denis Matsuev, an extraordinary pianist, offers, as part of the 140th anniversary of the birth of Sergei Rachmaninoff an album that confronts the Concerto No. 2 with the Rhapsody in Blue by Gershwin. A confrontation at first somewhat unexpected between the romanticism of the Russian and the American jazz rhythm. Yet these two composers are closely related to New York City where this album was recorded in collaboration with the ...
helene grimaud

Vienne : Hélène Grimaud et Andris Nelsons à l’unisson

Au Konzerthaus de Vienne se tissent des liens musicaux intenses entre solistes et chefs illustres depuis une décennie. Nul doute que ce concert s’inscrit dans cette lignée. La pianiste Hélène Grimaud et le chef letton Andris Nelsons accompagnés du Philharmonique ont en effet achevé à Vienne une série de concerts au succès retentissant, dans laquelle le 2e concerto pour piano de Brahms était à l’honneur. La semaine précédente, ils étaient ...
Grimaud_©Mat-Hennek-DG2

Hélène Grimaud et Andris Nelsons, nouveaux partenaires

A l’exception de quelques trous parmi les rangs les plus coûteux, le Théâtre des Champs-Élysées était comble pour accueillir la pianiste française Hélène Grimaud qu’allait accompagner pour le Concerto pour piano n°2 de Brahms l’illustre Orchestre Philharmonique de Vienne confié cette fois-ci à une des étoiles montantes de la direction d’orchestre, le letton Andris Nelsons, qui allait ensuite se lancer dans la Symphonie Pathétique de Tchaïkovski. Une équipe finalement assez ...
hgrimaud_vign

Cologne : fascinant Brahms par Grimaud et Stenz

Quelle belle tradition ! Pour l’ouverture de la saison, le Gürzenich-Orchester invite régulièrement des solistes de première catégorie. En 2008 par exemple, ce fut Alfred Brendel prenant en même temps ses adieux avec le public de Cologne. En 2009, Michael Volle et Christiane Oelze enchantèrent la salle avec un beau bouquet de lieder de Mahler. Et cette année ce fut le tour d’Hélène Grimaud choisissant pour l’occasion le deuxième concerto de Johannes Brahms. En grande ...
Gergiev_pleyel2811_vign

Gergiev et le London Symphony Orchestra : rendez-vous annuel

Habitués de la salle Pleyel où ils donnent plusieurs concerts chaque année, Valery Gergiev et le London Symphony Orchestra nous revenaient pour deux soirées articulées chacune autour d’une symphonie de Chostakovitch, reprenant ainsi, après la « parenthèse » Mahler de l’an passé, la suite des deux concerts de novembre 2009. Ils partageaient l’affiche avec deux artistes à forte personnalité musicale dont on peut attendre des interprétations engagées et personnelles, au ...
kurt sanderling

Hommage au chef d’orchestre Kurt Sanderling

Il était certainement le doyen de la direction d’orchestre. Bien que retiré des podiums depuis 2002, le nonagénaire Kurt Sanderling restait une légende de la direction d’orchestre, dernier témoin de la grande époque des sorciers des podiums. Un coffret de référence chez Berlin Classics en 16 CDs lui est consacré. Kurt Sanderling, c’est tout d’abord une vie hors du commun. Né en 1912 en Prusse orientale, il fait ses premiers pas ...
helene_grimaud_vienne_062011_vign

Vienne, Hélène Grimaud pleine de grâce dans Ravel

Invitée à se produire avec un Orchestre Symphonique de Vienne placé pour la première fois sous la direction du Norvégien Eivind Gullberg Jensen, Hélène Grimaud aura plus que rempli sa part du contrat. Après Träume, poème symphonique de Prokofiev, et avant la Symphonie n°2 de Rachmaninov, elle se surpasse dans le Concerto en sol de Ravel. Dans cette œuvre exemplaire de concision, déjà enregistrée par elle chez Erato, on la trouve ...
Lille_Pianos_Festival_2011

Lille Piano(s) Festival : diversité et dynamisme

La soirée d’ouverture à l’Auditorium du Nouveau Siècle, le vendredi 17 juin, proposait deux œuvres d’envergure : Cinquième Symphonie de Beethoven transcrite pour piano seul par Liszt et Concerto pour piano et orchestre n° 2 de ce dernier. En première partie, Giovanni Bellucci, connu pour son interprétation des Rhapsodies hongroises, conçoit cette Symphonie comme une œuvre entièrement romantique composée par Liszt, avec des agogiques très mobiles et un élan parfois « envolé ». ...
Lisa au pays des Soviets

Lisa au pays des Soviets

En débauchant Lisa Batiashvili (ex-Sony), Deutsche Grammophon s’adjoint les services d’une valeur sûre du violon d’aujourd’hui et de demain. A côté d’Hilary Hahn (DGG), Janine Jansen (Decca) et Julia Fischer (Decca), les plus fins archets féminins de la jeune génération sont désormais dans le giron du groupe Universal. Pour son premier album dans la prestigieuse écurie, Batiashvili s’attaque –avec deux Stradivarius différents- à quatre compositeurs soviétiques du XXe siècle dont ...
Vasily Petrenko à la conquête de Tchaïkovski

Vasily Petrenko à la conquête de Tchaïkovski

En tournée européenne, l’Orchestre philharmonique Royal de Liverpool faisait escale à Paris avec une invitée capable d’assurer un remplissage du Théâtre des Champs-Élysées : la pianiste Hélène Grimaud. Mais, l’intérêt était surtout d’entendre, en concert, l’une des équipes gagnantes de la scène symphonique actuelle : le chef Vasily Petrenko et son orchestre anglais. À l’instar de Tugan Sokhiev à Toulouse ou Andris Nelsons à Birmingham, l’alliance de ces musiciens a galvanisé une ...
Grimaud/Petrenko : rencontre inédite dans Mozart

Grimaud/Petrenko : rencontre inédite dans Mozart

Pour le premier concert de sa tournée avec l’orchestre philharmonique royal de Liverpool et Vasily Petrenko, Hélène Grimaud était au Grand Théâtre de Provence en ce Vendredi 25 mars. Cette affiche de choix a, dans son ensemble, tenu ses promesses et aussi confirmé le talent du jeune chef russe. Une fois n’est pas coutume, cette soirée fut l’occasion d’entendre des œuvres rarement jouées voire inexistantes des programmes de concerts. Ce fut ...
Esa-Pekka Salonen

Esa-Pekka Salonen : Parcours du chef d’orchestre

Pendant de nombreuses années, Esa-Pekka Salonen était plus reconnu pour ses activités de chef d’orchestre que par ses compositions. Si désormais, la facette créatrice l’a consacré comme compositeur majeur, il n’en reste pas moins un virtuose de la baguette. À la tête des orchestres de la radio suédoise, puis du Los Angeles Philharmonic et désormais du Philharmonia orchestra de Londres, le chef a laissé des enregistrements majeurs et marqué le ...
Premiers pas de chorégraphes

Premiers pas de chorégraphes à l’Opéra de Paris

Danseurs chorégraphes Régulièrement, l’Opéra de Paris offre à ses danseurs l’occasion de faire leurs premiers pas de chorégraphes. Parmi ces pièces courtes, interprétées ici par les danseurs de la compagnie, figurent quelques bonnes surprises. Les sources d’inspiration des jeunes apprentis chorégraphes de la compagnie nationale sont variées, allant du tango au cinéma, mais les opus les plus réussis font délibérément confiance au contemporain. Pour preuve, l’écriture chorégraphique complexe de Bless – ainsi ...
Portrait discographique

David Zinman, portrait discographique

La carrière de David Zinman est jalonnée par une succession de mandats, relativement longs au regard des habitudes actuelles, qui lui ont permis de travailler en profondeur et surtout d’enregistrer sur le long terme. Le chef américain est donc passé à la tête des orchestres de Rochester (de 1974 à 1985), de Rotterdam (1979 à 1982), de Baltimore (1995 à 1998) et de la Tonhalle de Zurich (depuis 1995 et ...
Chopin vu par Cortot

Chopin vu par Cortot

Quel pianiste ou musicologue ne s’est délecté de l’écriture d’Alfred Cortot dans ses éditions de travail ? Outre les conseils technique de premier plan, le style raffiné, légèrement maniéré - aux longues phrases quasi proustiennes -, la richesse des adjectifs, la poésie des images en résonance aux phrases musicales, la profondeur donnée aux sentiments artistiques et humains font de Cortot, pianiste inoubliable et plume inspirée, un chroniqueur musical de la trempe d’un ...
Hélène Grimaud en DVD

Hélène Grimaud en DVD

Les commerciaux de DGG si prompts à conceptualiser les disques d’Hélène Grimaud n’avaient, curieusement, pas encore pensé au filon du DVD. C’est désormais chose faite avec une captation d’un concert du Festival de Lucerne 2008. Mais avant d’évoquer la pianiste, c’est l’orchestre et Claudio Abbado qui méritent un développement et une ovation. En dépit de ses qualités, la fantaisie symphonique d’après Shakespeare, La tempête, est très rarement jouée. Mal reçue par ...
Sans bis et sans passion

Hélène Grimaud, sans bis et sans passion

Il est probable que certains, voire beaucoup, étaient venus à ce concert pour entendre Hélène Grimaud dans le concerto de Schumann, d’autres pour la symphonie de Tchaïkovski, sans doute bien peu pour le Wagner qui ouvrait ce concert. Pourtant cette ouverture fût le meilleur moment de cette soirée, alors que les deux plats de résistance s’avérèrent en deçà de nos espérances. Vladimir Jurowski avait choisit d’ouvrir la soirée avec deux extraits ...
Boulez/Bartók : le coffret

Boulez/Bartók : le coffret

Selon la mode récente de la mise en coffret immédiate des intégrales terminées, DGG publie dans un petit boîtier cartonné la somme des enregistrements Bartók réalisés par Pierre Boulez entre 1991 et 2008. En dix-huit ans, le chef français a gravé l’essentiel des œuvres du compositeur à la tête des meilleurs orchestres du monde et avec des solistes les plus prestigieux ; c’est la « dream team » DGG au service de ...
Hélène Grimaud et un Beethoven tout en pureté

Hélène Grimaud et un Beethoven tout en pureté

Bien qu’Hélène Grimaud ait quitté New York depuis quelque temps déjà, ses apparitions restent des moments attendus par le public parisien. Brillante et médiatisée, «la pianiste aux loups» continue d’exciter la curiosité. Elle est apparue lumineuse et auréolée de blanc ce mercredi soir salle Pleyel. Le Concerto n° 4 s’est déroulé avec naturel sous ses doigts, avec pudeur et sans afféterie. Pas d’excentricité ni de gestes ostentatoires au détriment de la ...
Grimaud

Bach par Hélène Grimaud

Comme tous les ans depuis son passage chez le label « jaune », Hélène Grimaud se retrouve au centre de l'actualité musicale dès la sortie d'un nouvel enregistrement. Si Deutsche Grammophon ne lésine pas sur les moyens publicitaires, c'est que les quelques 100 000 exemplaires vendus en moyenne par son artiste vedette constituent une manne bénie dans les ventes du secteur Classique. Après Beethoven, voici un tout nouveau programme « Bach ...
Brahms, poète éternel

Johannes Brahms, poète éternel

Un grand merci à Stéphane Barsacq et ses éditeurs d’avoir choisi cette merveilleuse photo de Brahms à vingt ans pour la couverture de ce livre, simplement nommé Johannes Brahms. La beauté de ce jeune homme, sa grâce et la profondeur de son regard en font son portrait pour l’éternité. Essayons d’oublier le Brahms bedonnant, lourd, à la barbe mal soignée qui accapare les biographies et les documents sérieux pour gens ...
Le maître absolu de la grâce

Claudio Abbado à Lucerne, le maître absolu de la grâce

Si le Festival de Lucerne qui se déroule cet été du 13 Août au 25 Septembre s’enorgueillit de la présence des plus prestigieux orchestres du monde entier (l’orchestre de Cleveland, de Chicago, de Saint Petersburg, le Wiener Philharmoniker …viendront cette année) il doit aussi sa réputation à l’excellence de l’Orchestra du Festival de Lucerne crée par le maître Abbado avec le désir de voir réunis dans une phalange d’exception les ...
Valery Gergiev, artificier de génie

Valery Gergiev, artificier de génie

Verbier Festival & Academy 2008 Le concert de clôture de la quinzième édition du Festival de Verbier se devait d’être une apothéose et la venue du bouillant chef russe Valery Gergiev dirigeant la 5° Symphonie de Gustav Mahler annonçait un explosif bouquet final. Il n’a pas manqué au rendez-vous même si la surprise de cette soirée était ailleurs. En effet, en ouverture de ce concert, la création et première mondiale de l’air ...