Lieu : Dijon

La valeur n’attend pas…

La valeur n’attend pas…

L’O.F.J., Jean-Claude Casadesus et Marc Coppey L’O. F. J., autre chouchou des Dijonnais (cf. les orchestres allemands et l’O. N. F. !) depuis sa mise en résidence au Duo-Dijon dès l’été 2001, a eu le temps de se faire des amis et a conquis les cœurs. Nous en avons ici la preuve éclatante : le plein! Et ce n’est pas un vain mot ; pour cette soirée dijonnaise de l’Orchestre Français des Jeunes, les ...
Réjouissantes turbulences

Réjouissantes turbulences

Les Paladins par Les Arts Florissants et William Christie Après l’opéra de Lyon en novembre dernier, c’est Dijon, ville natale du compositeur, qui accueille, sur la scène de l’Auditorium sis à deux pas du conservatoire…Jean-Philippe Rameau, ces Paladins en version de concert. On se souvient du franc succès obtenu par les Arts Florissants, avec une tout autre distribution, sur la scène du Châtelet au printemps 2004 ; succès à peine tempéré par la ...
Excellence et Emotion

Excellence et Emotion

Quatuor Pražák et Evgueni Koroliov La notoriété des Pražák est aujourd’hui à ce point établie qu’ils s’annonceraient pour jouer tels quatuors de Tartempion, ils seraient assurés de « faire une salle ». Alors, pensez! Quand ils mettent Beethoven et Chostakovitch(respectivement, les quatuors n° 1 de l’op. 18 et n° 15 op. 132 ; et le quintette pour piano et cordes op. 57) à leur programme, on y accourt…et comme on a raison! Car c’est ...
«  Nord-allemand ? – Noch einmal ! »

« Nord-allemand ? – Noch einmal ! »

NDR Sinfonieorchester de Hambourg, Christoph von Dohnányi Si l’on en croit l’affluence que connaît l’auditorium pour cette soirée symphonique, preuve est une nouvelle fois donnée de l’étrange fascination qu’exercent, sur le public dijonnais, les orchestres allemands. Il est vrai que celui-ci n’est pas des moindres : rien moins que l’instrument, un temps (béni?), des Klaus Tennstedt ou Günther Wand, avec aujourd’hui, à sa tête, cette autre grande figure de la baguette que ...
Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Dialogues des carmélites L’opéra de Francis Poulenc serait-il en passe de supplanter Pelléas dans les programmations lyriques? On est en droit de se le demander au vu de la multiplication, depuis quelques années, du nombre de Dialogues à l’affiche des productions d’opéras ; mais loin de nous la tentation de le déplorer… Notre collaboratrice Catherine Scholler rendait compte, il y a seulement trois semaines, d’une représentation fort bien réussie et perçue (à Saint-Etienne) ...
Chambristissimo

Sonia Wieder-Atherton et Laurent Cabasso, chambristissimo

Les deux personnalités qui occupent la scène ce soir sont bien connues des mélomanes et se connaissent elles-mêmes mutuellement pour s’être souvent rencontrées, en duo comme en d’autres formations de chambre. Leurs C. V. respectifs sont impressionnants : Sonia Wieder-Atherton, figure quasi emblématique du violoncelle, ex lauréate du concours Rostropovitch, a joué en soliste avec de grands orchestres européens et mondiaux ; invitée régulière de grands festivals internationaux, elle est aussi dédicataire ...
Le Soleil a rendez-vous avec la lune

La Chambre Philharmonique : Le Soleil a rendez-vous avec la lune

Un an après le premier concert public de la Chambre Philharmonique (Folles Journées de Nantes, en Janvier 2004), Dijon accueille, avec curiosité et plaisir anticipé, cet ensemble à la réputation déjà flatteuse et qui entame ici une tournée qui doit le conduire à Saint-Quentin, Paris (T. C. E. ), Metz, Grenoble … L’orchestre rassemble une quarantaine de musiciens issus de différentes formations françaises (et, plus généralement européennes), jouant des instruments ...
Les Manfred cautionnent Lemmy

Les Manfred cautionnent Lemmy

Hommage au Quatuor de Hollywood La saison musicale 2004/2005, nouvelle saison à thème du Quatuor Manfred, s’intitule sobrement Dédicaces, une série d’hommages à quelques illustres quatuors du passé : le Quatuor Amadeus, en novembre dernier, les Quatuors Calvet et Parrenin, en décembre. Le 10 février prochain, seront concernés les Quatuors Kolisch et Busch ; le 1er mars, les Manfred, renforcés de Régis Pasquier (violon) et Jean-Claude Pennetier (piano) rendront hommage à Eugène Ysaÿe, ...
In Paradisum

In Paradisum

On attendait Natalie Dessay. Et puis, assez tôt, toutefois, on sut qu’elle ne viendrait pas, suite à une nouvelle intervention sur ses cordes vocales. Qu’à cela ne tienne! Le Philharmonique de Radio France et son directeur musical Myung-Whun Chung constituent une affiche suffisamment « porteuse » et prometteuse pour faire le plein de l’Auditorium … Exit ainsi la Lulu- Suite d’Alban Berg, initialement programmée et remplacée par…la symphonie 29 de Mozart. Quant à ...
Un chœur à l’ouvrage ...

Accentus et Laurence Equilbey, un chœur à l’ouvrage …

Laurence Equilbey*, formée à Paris (Sorbonne), Vienne (Arnold Schönberg Chor) et — surtout — Stockholm (auprès du maître Eric Ericson), élue personnalité musicale de l’année 2000 par le syndicat de la critique dramatique et musicale, et lauréate 2003 du Grand prix de la presse musicale internationale, est en passe de prendre une place de toute première grandeur parmi les figures emblématiques de la direction chorale. On connaît, certes, l’engouement du public ...
L’émotion « on the rock »

Grigory Sokolov, l’émotion « on the rock »

Tout a déjà été dit, écrit, à propos de ce pianiste hors du commun : le talent – le génie – d’interprétation, le personnage singulier, la fascination qu’il exerce sur ses auditoires, au point qu’on a le sentiment d’avoir à présent épuisé le vocabulaire du dithyrambe … Parvenu aujourd’hui à pleine maturité (il est né en 1950), mais cependant encore bien peu connu du « grand public » français, aux yeux de qui ...
Noces sanglantes

Noces sanglantes

La Fiancée du Tsar Rappelons, pour mémoire (et pour l’information des néophytes) l’argument de La Fiancée du Tsar : Griaznoï, membre des gardes du corps d’Ivan le Terrible a demandé, en vain, la main de Marfa, fille du commerçant Sobakin ; elle est promise à son ami d’enfance Ivan Lykov. C’est faire peu de cas de l’amour que lui voue Lioubiacha, bien décidée à le reconquérir. De son côté, Griaznoï ne désespère pas ...
Musique française au tournant du siècle

Musique française au tournant du siècle

Orchestre Philharmonique de Liège S’il y a une chose qu’on ne prend pas à la légère à l’O. P. L., c’est bien l’accord de l’orchestre, quasi cérémonial élevé au rang d’institution…. Cela commence par l’entrée - très remarquée, car nettement décalée d’avec l’orchestre et saluée comme il se doit - du premier violon-solo, lequel entend bien (ce n’est pas là la moindre de ses qualités) dissuader toute tentative de charivari : on ...
Giuseppe Verdi : Nabucco (v)

Giuseppe Verdi : Nabucco (v)

Opéra -Théâtre Helikon de Moscou Dans une récente interview publiée dans le mensuel Classica-Répertoire, Rinaldo Alessandrini, à qui on demande son avis sur le répertoire lyrique italien et verdien en particulier, rassemble en une manière de best of des pages de La Traviata, de Don Carlos, Othello ou Aïda, mais condamne d’un sec « à oublier » Nabucco et Rigoletto. Imaginez la perplexité du peuple lyricomane (et de surcroît italien) devant une telle ...
Un rougeoiement dans la nuit

Un rougeoiement dans la nuit

Tournée Boulez-Webern-EIC Acte II On ne s’y trompera pas : le plus gros pourcentage d’un public venu nombreux à ce concert-hommage à Anton Webern est avant tout curieux de voir (enfin) Pierre Boulez diriger … Il est vrai que le Maître, déjà bien rare dans les salles et sur les scènes parisiennes, l’est encore bien davantage dans nos provinces. C’est donc peu dire que sa venue à Saint-Etienne, Grenoble ou Dijon, en ...
Piano romantique

Brigitte Engerer, piano romantique

Curieusement, le récital de piano attire, aujourd’hui encore, un public sensiblement plus nombreux que le concert de musique de chambre … L’auditorium de Dijon, pour ce récital Brigitte Engerer, connaissant une affluence proche de celle des grandes soirées symphoniques, on peut se demander si le piano, en ce début de XXIe siècle, n’aurait pas gardé tout le prestige qui fit de lui l’instrument-roi du XIXe ou si, plus vraisemblablement, certains ...
Une VIIIe de Bruckner aux sommets !

Une VIIIe de Bruckner aux sommets !

R.S.O. Sarrebrück et Skrowaczewski Pour le mélomane du cru, la venue à Dijon d’un orchestre allemand est dorénavant attendue, de tradition, comme un gage de bonheur. Et le R.S.O. de Sarrebrück ne va pas faire exception : ce concert du 10 octobre nous a comblés au-delà des espérances. Mieux : ce n’est sans doute pas prendre un grand risque que de pressentir, en ce concert-là, le sommet symphonique de la saison 2004/2005. La ...
Un orchestre pour deux

Un orchestre pour deux

Tea for two Un cas de figure inédit pour l’ouverture de la saison symphonique à l’auditorium de Dijon : la réunion des orchestres de Besançon et du Duo/Dijon. En fait, ce concert d’« ouverture » à Dijon n’est qu’une avant-première du concert …de clôture du Festival de Besançon, programmé le samedi 2 octobre au Kursaal de la capitale franc-comtoise. C’est aussi, pour le public dijonnais, l’occasion de découvrir le nouveau directeur musical du Duo/Dijon, ...
« Mythes et Muse »

« Mythes et Muse »

Suzanne Giraud et le Quatuor Manfred Dijon s’honorait, ce jeudi soir 24 juin, en accueillant, sous les voûtes cisterciennes du cloître des Bernardines, la compositrice Suzanne Giraud pour une « carte blanche » des plus alléchantes : Mozart, Bartók, Schubert et, en création, son dernier quatuor (N° 3) Peter Schlemihl, d’après Chamisso. C’est au commanditaire — et dédicataire de l’œuvre — le Quatuor « Manfred » qu’est confiée la réalisation de cette « carte blanche » hors du ...

La Croix et la Manière

Giuseppe Verdi « Don Carlo » Ce Don Carlo est une reprise de la production nantaise de 2002 (Théâtre Graslin), à cette différence près qu’on n’a reconduit qu’une partie de la distribution initiale (Philippe II, Eboli, l’Inquisiteur, le moine/voix de Charles Quint) et que Philippe Godefroid semble avoir repensé certains problèmes de mise en scène. Version italienne en quatre actes (1884), Don Carlo, sans le « s » de la version originale de ...
Le « prince russe » et le « petit père des peuples »

Le « prince russe » et le « petit père des peuples »

Orchestre National de Russie Programme, interprètes — et interprétation — : plus russe que cela, y’a pas ! Après la Philharmonie de Saint-Pétersbourg (en novembre dernier), c’est l’Orchestre National de Russie que reçoit l’Auditorium de Dijon, ce lundi 3 mai, un orchestre créé en 1990 par le pianiste et chef d’orchestre Michaïl Pletnev. Il s’agit, en fait, du premier orchestre privé — indépendant — de la Russie post-soviétique et qui, en bientôt quinze ...
L’excellence allemande

L’excellence allemande

Rundfunk Sinfonie Orchester Berlin C’est décidément le signe de l’excellence qui aura marqué de son sceau les prestations successives des orchestres allemands programmés pour la saison 2003-2004 à l’Auditorium de Dijon. Après le Sudwest Rundfunk SinfonieOrchester (Michael Gielen) en décembre dernier, les Bamberger Symphoniker (Jonathan Nott), fin janvier, le Bayrischer Rundfunk SinfonieOrchester (Marris Jansons), en février, c’est le Rundfunk SinfonieOrchester de Berlin qui, ce mercredi 7 avril, enchantait à son tour ...
Le voyage musical de Vanessa Wagner

Vanessa Wagner & Frank Braley, double piano

Franck Braley, qui en est à sa quatrième prestation à Dijon, en trois ans, a déjà su gagner les faveurs du public de l’auditorium. On apprécie grandement, ici, ce pianiste attachant, bourré de talent et au contact sympathique. C’est donc avec une certaine curiosité que ce même public accueille, avec lui, Vanessa Wagner, étoile montante au firmament des stars du clavier. Mais avant même de l’entendre jouer, il aura noté, ...
Chouette cocher !

Chouette cocher !

Le Postillon de Longjumeau « Oh ! Qu’il est beau, qu’il est beau… » Non, non ! Vous n’y êtes pas : le postillon de Longjumeau, voyons ! Adolphe Adam, exact contemporain de Berlioz (tous deux sont nés en 1803), dont les seuls succès vraiment populaires se limitent aujourd’hui à son ballet Gisèle et au fameux cantique Minuit, chrétiens ! (qu’il traîne comme une casserole aux yeux de ses pairs), s’est, en outre, souvent vu taxé de facilité, ...
Le Wanderer en Bohème

Le Wanderer en Bohème

Trio Guarneri de Prague Dans le cadre d’une année Dvořák – anniversaire (centenaire de sa mort), le cycle Dvořák et son temps entamé en novembre dernier à l’Auditorium de Dijon par le Quatuor Prazák, s’achève donc avec le Trio Guarneri de Prague … Rien de plus logique que le choix de ces prestigieux interprètes pour servir et honorer leur illustre compatriote. Mais si la présence de Brahms, Wolf, Smetana ou même…Puccini ...
Il pleure dans les cœurs comme il neige sur la ville…

Il pleure dans les cœurs comme il neige sur la ville…

Werther Robert Cantarella, le metteur en scène, homme de théâtre avant tout (c’est là sa première mise en scène d’opéra), résume ainsi l’histoire : « Werther voit Charlotte. Il tombe en amour et en meurt. » Selon lui, le chant distille ici « un acide inquiétant qui dissout les espoirs d’une autre vie, d’un amour fou. » Si bien que , dit-il encore, cet opéra « verse dans la catégorie des œuvres entêtantes et fondamentales en décrivant ...
Messiah  Triumphans

Messiah Triumphans

Le Messie de Haendel En termes de popularité, Le Messie est à Haendel ce que La Saint-Matthieu est à J.S. Bach, La cinquième à Beethoven, ou la Nouveau Monde à Dvorak… Point de lassitude cependant : depuis deux siècles et demi, le succès de cette œuvre fascinante ne s’est pas démenti. Chef d’œuvre — et miracle — d’équilibre entre la vigueur épique du chœur et l’exquise et lumineuse beauté des Arie, « Le ...
« Flûte » de charme ?

« Flûte » de charme ?

Die Zauberflöte Cette « Flûte » est une reprise du spectacle donné en juillet 2000 au festival de Saint-Céré, avec une tout autre distribution. Olivier Desbordes, directeur de l’« Opéra Eclaté » (Compagnie Nationale de Théâtre Musical et lyrique) et du Festival de Saint-Céré depuis une vingtaine d’année, assure en outre depuis 2002 la direction de la scène lyrique du Duo/Dijon. En cette qualité et en cette occasion, il précise ses intentions. Sur le plan ...
Brelan d’As !

Brelan d’As !

Bamberger Symphoniker En l’espace de moins de deux mois, c’est, avec ses trois orchestres-phares, le gratin symphonique sud-allemand que Dijon aura produit en son Auditorium. En effet, après le S.W.R. Orchester (Michael Gielen) le 11 décembre dernier, et avant l’Orchestre symphonique de la radio bavaroise (Mariss Jansons) le 4 février prochain, le Duo/Dijon nous convie, ce 27 Janvier, à l’écoute du Bamberger Orchester. Un orchestre à la tête duquel ont déjà ...
kozena-300x198

Magdalena, gracia plena

Le « Duo-Dijon », association des spectacles-concerts du Grand Théâtre et de l’Auditorium justifie tout à fait son nom pour cette soirée-récital du 17 décembre. Mais c’est le Grand Théâtre - à l’italienne – qui accueille Magdalena Kožená, Thierry Grégoire, leurs accompagnateurs et un public venu en nombre les écouter… Vis-à-vis de la mezzo-qui-monte, tout juste trentenaire, le préjugé est déjà largement favorable. Elle nous arrive avec un palmarès éloquent, auréolée de retentissants ...